Le "yacowlef" des aqps

Autres informations / 26.09.2014

Le "yacowlef" des aqps

Toute jeune épreuve, le Prix Isopani est réservé aux AQPS inédits de 3ans. Ils seront treize en lice dans cette compétition qui révèle chaque année un cheval de classe, précoce, à l’image d’un Prix Yacowlef (L) en plat. Dans ce genre d’épreuves pour inédits en obstacle, il y a une donnée à prendre en compte : le métier en plat. Régulièrement, les épreuves pour sauteurs inédits sont remportées par des chevaux ayant couru en plat. C’est le cas de Balsamique (Daramsar), récent deuxième à Royan. Ce pensionnaire de Philippe Peltier est le frère de Quolibet (Fragrant Mix), vainqueur du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) et de Palmier (Brier Creek), lauréat du Prix Rigoletto (L). Guillaume Macaire a engagé trois poulains dans ce Prix Isopani :

Bénévolat (Dom Alco), troisième à Royan en plat, neveu de Thallium (Shaanmer), troisième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre, Bristol de mai (Saddler Maker) et Bogador (Kapgarde).

Présentée par l’Anglais Nick Williams, Brise vendéenne (Dom Alco) est la nièce de saint are (Network), vainqueur de Listed à Aintree. Pour ses débuts en plat, elle a pris une bonne troisième place, au Lion d’Angers. Deuxième du Prix de l’Union des AQPS du Centre-Est (B) en plat, Boscraie (Martaline) appartient à la même famille que Brise Vendéenne. Compagnon d’entraînement de Balsamique, Baxter (Boris de Deauville), est le frère de Né à Pron (Blushing Flame), quatrième du Prix La Haye Jousselin (Gr1).