L’enfant terrible chicquita programmée sur l’“arc”

Autres informations / 29.09.2014

L’enfant terrible chicquita programmée sur l’“arc”

Aidan O’Brien a dévoilé lundi matin ses plans pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). En plus de Ruler of the World (Galileo), le gagnant du Qatar Prix Foy (Gr2), l’homme de Coolmore a annoncé vouloir courir l’“Arc” plutôt que le Prix de l’Opéra Longines (Gr1) avec Chicquita (Montjeu). Même s’il nous a habitués aux revirements de dernière minute, Aidan O’Brien donc fait le choix de la difficulté, et il faut sans doute y voir un signe. La pouliche, achetée six millions d'euros aux ventes Goffs en novembre dernier, a effectué une rentrée tardive, le 14 septembre, dans les Blandford Stakes (Gr2), où elle a été devancée par Tarfasha (Teofilo), la dauphine de Taghrooda (Sea the Stars) dans les Oaks d’Epsom. Chicquita est allée à peu près droit pour finir, mais Joseph O’Brien, qui la découvrait, a été vigilant jusqu’au bout pour éviter qu'elle ne lui échappe.

Pour voir cette course, cliquez ici :

https://www.youtube.com/watch?v=LS0lonyHa3c.

 

UNE CONCURRENTE DIFFICILE A SITUER

Chicquita est finalement assez difficile à juger. La pouliche n’a couru que cinq fois. À 2ans, elle avait débuté par une troisième place dans le Prix de la Chapelle (F), un maiden toujours convoité. À 3ans, pour sa rentrée (tardive) dans le Prix Lunadix (B), elle s’est jetée dans les fusains alors qu’elle avait course gagnée... Alain de Royer Dupré, qui l’entraînait alors, a tout de même décidé d’aller sur le Prix de Diane Longines. Traversant la piste de droite à gauche au moment de l’effort, elle a pris la deuxième place, à quatre longueurs de Trêve (Motivator). Cinq semaines plus tard, la pouliche est allée gagner les Irish Oaks en penchant de nouveau. Elle devançait Venus de Milo (Duke of Marmalade), que Trêve a ensuite laissée dans le lointain dans le Qatar Prix Vermeille (Gr1), et Just Pretending (Giant’s Causeway), qui n’a rien fait ensuite... Trêve et Chicquita devraient donc se retrouver à Longchamp le 5 octobre, en ayant connu des destinées bien éloignées...