Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sosia a fait mieux que son proche parent... sea the moon !

Autres informations / 08.09.2014

Sosia a fait mieux que son proche parent... sea the moon !

Après de bons débuts dans un maiden de belle tenue, le Prix Parade d’Amour (F), Sosia (Shamardal) s’était montrée beaucoup plus discrète. En effet, la pouliche de l’écurie Wertheimer & Frère a souvent été trahie par son comportement. Pour ce Prix de Trévise (F), Carlos Laffon-Parias l’avait munie d’un bonnet simplement pour se rendre vers les stalles de départ.

Débarrassée de cet accessoire en course, elle a pu être montée en dernière position par Olivier Peslier. Bien que brillante en début de parcours, la pouliche a passé le peloton en revue dans la ligne droite, venant ajuster l’inédite Zakiyyah (Monsun) sur le fil.

« Le bonnet avait tendance à l’endormir en course, c’est pour cette raison que nous lui avons mis uniquement pour aller au départ, a expliqué Carlos Laffon-Parias au sujet de Sosia. Elle peut se montrer très allante et peut perdre une partie de ses moyens dans le parcours. Elle est assez compliquée. Les ordres étaient de la monter dernière et de venir

en une fois. Elle fait de très bons galops le matin et si nous parvenons à la canaliser, elle peut devenir black type. C’est important, car elle très bien née, étant issue de la même famille que Sea the Moon. »

L’autre bonne note de la course est à mettre au crédit de Zakiyyah, l’une des débutantes de la course. Elle s’est faufilée entre ses rivales et n’a été rejointe que tout à la fin par la gagnante. Nicolas Clément, entraîneur de cette représentante de S.A. le Cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani, nous a dit : « Nous sommes ravis de ses débuts. Elle a connu des petits soucis de croissance ce qui explique ses débuts tardifs. Elle devrait recourir le mois prochain. Nous allons tenter de lui faire gagner son maiden, sachant qu’il est possible qu’elle reste à l’entraînement à 4ans.»

UNE GRANDE FAMILLE ALLEMANDE

Sosia est issue d’une famille dont on parle beaucoup actuellement, celle de Sea the Moon (Sea the Stars). L’Ecurie Wertheimer & Frère avait acheté la mère de la pouliche, Sahel (Monsun) à l’amiable aux ventes Arqana de décembre 2003. La jument avait fini par gagner sur la P.S.F. de Deauville. Au haras, Sahel a donné Sortilège (Tiger Hill), gagnante du Premio Lydia Tesio (Gr1), et Colonialiste (Lord of England), lauréate à Clairefontaine cet été.

Sahel est la propre sœur de Schiaparelli, gagnant de quatre Grs1, de Samum, gagnant de deux Grs1. Il s’agit de la famille de Seismos (Dalakhani), gagnant de Gr3 en Angleterre, qui est un fils de Sasuela (Dashing Blade), une sœur de Sahel.

La pouliche yearling par Monsun et Sasuela, présentée par l’Ecurie des Monceaux, a été achetée 1.200.000 euros lors de la dernière vente d’août Arqana par Tony Nerses. Quant à Sea the Moon, il s’agit d’un fils de Sanwa (Monsun), une propre sœur de Sahel.