Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dernière répétition avant le "renaud du vivier

Autres informations / 17.10.2014

Dernière répétition avant le "renaud du vivier

Polygona (Poliglote), Aladin du Chênet (Poliglote) et Roll On Has (Policy Maker), les trois premiers du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) se retrouvent dans le Prix Pierre de Lassus (Gr3), la dernière étape avant le Prix Renaud du Vivier (Gr1).

PLUS DIFFICILE POUR POLYGONA

Polygona a remporté le Prix de Maisons- Laffitte à sa manière : elle est allée devant et, emmenée par son action, prenant de l’avance à chaque saut, elle n’a pas été inquiétée pour s’imposer. La pensionnaire de Yann-Marie Porzier aura plus de difficultés à appliquer cette tactique samedi. En effet, le terrain s’est considérablement alourdi en trois semaines. Avec trois cents mètres de plus et une piste très assouplie, elle risque d’avoir du mal à résister au retour de ses adversaires. Cependant, elle a sa place sur le podium.

ALADIN DU CHENET DOIT CONFIRMER

Aladin du Chênet s’est très bien comporté dans le Prix de Maisons-Laffitte. Le pensionnaire de Marcel Rolland a pris une probante deuxième place. Il n’a pas pu rejoindre Polygona qui avait pris trop d’avance. Mais il a très bien conclu, refaisant du terrain sur la pensionnaire de Yann-Marie Porzier. Aladin du Chênet peut espérer faire encore mieux ce samedi : il ne sera pas dérangé par une piste lourde, et l’allongement de la distance devrait lui convenir.

ROLL ON HAS, TOUJOURS LA

Gagnante du Prix Alain du Breil (Gr1) au printemps, Roll On Has est le meilleur élément de 4ans sur les haies. La pensionnaire de Jean-Paul Gallorini a bien couru dans le Prix de Maisons-Laffitte. Elle devrait avoir encore progressé sur cette sortie et sera redoutable dans le Prix Renaud du Vivier. Ce samedi, sauf surprise, elle sera dans les trois premiers.

EN EMBUSCADE

Il sera difficile de battre les trois chevaux précités sur ce qu’ils ont montré lors de leur dernière sortie. Les débuts de Turteene (Turgeon) à ce niveau de compétition seront à suivre. La pensionnaire de Yann-Marie Porzier est invaincue cet automne. Elle vient de remporter facilement un événement et monte de catégorie avec des ambitions. Le terrain lourd ne devrait pas être un problème pour cette fille de Turgeon. Ambroise (Epalo) est susceptible elle aussi d’apprécier l’état de la piste. La pensionnaire de Guy Cherel pourrait bien avoir progressé sur sa tentative dans le Prix de Maisons-Laffitte, où elle n’a pu prétendre à la victoire.

Gagnante du Prix Bournosienne (Gr3) et du Prix Amadou (Gr2), elle a de la qualité. Il est à noter qu’elle sera pour la première fois munie d’œillères classiques.

Attention à Nando (Hernando). Il a montré une amélioration lors de sa dernière sortie à Enghien. Le pensionnaire de François-Marie Cottin se trouvera mieux sur terrain lourd, et sa pointe de vitesse finale pourra lui permettre de monter sur le podium. Piccolino (Falco) aura fort à faire : il ne s’agit que de sa troisième sortie sur les haies. Il a de la qualité, mais doit encore faire ses preuves face aux meilleurs de sa génération.