Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Des obstacles de taille pour les sprinters français

Autres informations / 03.10.2014

Des obstacles de taille pour les sprinters français

Comme souvent, le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) n’est pas un problème simple à résoudre.

Que ce soit pour les personnes qui étudient la course ou pour les chevaux français qui doivent faire face à une forte coalition anglo-irlandaise.

Cette "invasion" est emmenée par Sole Power (Kyllachy), qui sera vraisemblablement élu sprinter de l’année 2014 en Europe. Ce pensionnaire d’Edward Lynam a gagné les King’s Stand Stakes, le Darley July Cup, puis les Nunthorpe Stakes (Gr1).

Toutefois, il vient de connaître la défaite dans le Haydock Sprint Cup (Gr1 - 4e), ce qui peut laisser croire que son pic de forme touche à sa fin. En théorie, Sole Power est le cheval de la course.

S’il faut chercher des premières chances du côté des étrangers, il faut parler de Sir Maximilian (Royal Applause). Ce cheval est sur la pente ascendante et avait gagné dans un très bon temps une Listed à Tipperary, en août. Il vient d’être battu dans un Gr3 au Curragh par Stepper Point (Kyllachy), qui est au départ dimanche. Stepper Point est en forme et connaît bien Longchamp. Il avait gagné sur ce parcours, à 2ans, le Critérium de Vitesse (L) en 55’55 (bon terrain). Il avait été un très bon dauphin de Sole Power dans les Nunthorpe Stakes et a un premier rôle à jouer ici. Take Cover (Singspiel) n’a pas encore fait ses preuves au niveau Gr1, mais sa victoire à Goodwood dans les King George Stakes (Gr2) lui donne le droit de faire l’arrivée. Tenant du titre de l’"Abbaye", Maarek (Pivotal) n’a pas montré la même forme cette année et aurait préféré une piste bien plus souple. Moviesta (Hard Spun) vient de mal courir à Haydock, mais, sur sa meilleure valeur, sa chance est de premier ordre. Enfin, Mirza (Oasis Dream) vient de gagner la préparatoire locale, le "Petit Couvert" (Gr3). Cette fois, l’opposition n’est plus la même et Mirza n’a pas été vu comme étant un cheval performant dans les Grs1.

DEUX 2ANS RELEVENT LE DEFI

Avec 54 kilos sur le dos, les 2ans sont bien placés dans ce Gr1. Deux chevaux de cette génération sont au départ. Il y a le français Goken (Kendargent), qui a rassuré dans le "Morny" (Gr1). Il possède de la vitesse et le pari mérite d’être tenté. L’autre 2ans est Cotai Glory (Exceed and Excel) qui a été supplémenté. Son jockey est tombé dans les Flying Childers Stakes (Gr2) et, auparavant, le cheval avait gagné les Molecomb Stakes (Gr3) à Goodwood.

CINQ CHANCES FRANÇAISES

Outre Goken, il y a quatre français au départ. Deuxième de cette épreuve l’an passé, Catcall (One Cool Cat) n’a pas été très rassurant dans le "Petit Couvert". Dans un bon jour et s’il se fait longtemps emmener, il peut faire un "truc". Le 3ans Rangali (Namid) avait fait sensation lors de sa victoire dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2). S’il est dans le même état de forme, il peut créer la surprise. Comme Rangali, Son Cesio (Zafeen) est présenté par Henri-Alex Pantall. Il est irréprochable cette année et va courir son premier Gr1. Enfin, Spirit Quartz (Invincible Spirit) est un ancien bon cheval qui tarde à revenir à son meilleur niveau. Il est difficile de savoir où il en est actuellement.