Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Disparition d’arturo brambilla

Autres informations / 22.10.2014

Disparition d’arturo brambilla

Arturo Brambilla, courtier italien bien connu en France, nous a quittés mercredi matin. Il avait 70 ans et pendant les quatre dernières décennies, il fut une figure incontournable du galop italien. Il avait commencé sa carrière comme assistant entraîneur, avant de s’installer à son compte pour devenir bientôt beaucoup plus qu’un simple courtier. Ami de François Boutin et de Pascal Bary, Arturo Brambilla était devenu l’ambassadeur du galop italien à l’étranger.

Arturo a travaillé pour les grands propriétaires et éleveurs italiens, il a acheté et vendu des chevaux, mais il a surtout soutenu une pure activité de loisir que représentait le galop en Italie dans les années 60 et l’a accompagné dans sa transformation. Il a été conseiller technique du Jockey Club italien mais aussi vice-président de la SGA, la société qui gère les ventes en Italie, avant la crise de 2008, quand Settimo Milanese était devenu un rendez vous obligé dans le grand tour européen des ventes.

Il serait beaucoup trop long d’énumérer les champions qu’il a "touchés" pendant sa longue carrière. Il suffira de nommer Electrocutionist, élevé par la Compagnia Generale de son ami Franco Polidori, qui a gagné les Juddmonte International Stakes (Gr1) et le Dubai World Cup (Gr1).

Mercredi à Deauville, les deux jockeys qui montaient les chevaux de Franco Polidori (Scuderia Pieffegi) ont couru avec un brassard noir sur la casaque. Une façon de rendre hommage à un homme qui a beaucoup travaillé pour sa passion.