Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dolniya

Autres informations / 04.10.2014

Dolniya

Femelle baie de 3 ans, par Azamour & Daltama, par Indian Ridge

C’est en se classant troisième du Qatar Prix Vermeille (Groupe 1) que dolniya a gagné le droit de s’aligner au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Groupe 1). Ce jour-là, elle a très bien terminé, précédant une certaine Trêve. Auparavant, elle avait remporté plaisamment le Prix de Malleret sur 2 400m, une distance qu’elle apprécie particulièrement. C’est sur le tard que Dolniya s’est révélée. La pensionnaire d’Alain de Royer Dupré a débuté le 28 avril 2014 par une deuxième place dans le Prix du Talweg (D), derrière Savanne (Rock of Gibraltar), gagnante du Prix de Royaumont (Groupe 3). Ensuite, elle a enlevé au canter le Prix Luth de Saron (course D) à Maisons-Laffitte, avant de gagner le Prix Mélisande (Listed) très nettement.

Dolniya est en très belle condition et ses derniers exercices ont été plaisants. La piste qui devrait être bonne à souple sera à sa convenance. Mais il lui faudra afficher d’autres progrès pour faire l’arrivée de l’Arc.

SES ORIGINES

• Dolniya est née dans l’un des haras français de son éleveur, Son Altesse l'Aga Khan, dans le Calvados. Son Altesse l'Aga Khan dispose de trois haras en France : Bonneval, Saint-Crespin et Ouilly-Val Henry, deux structures achetées à la succession de Jean-Luc Lagardère. En France, les Aga Khan Studs couvrent 600 hectares, dont 130 appartiennent à Bonneval. C’est à Bonneval que les étalons de l’Aga Khan sont stationnés, ainsi que les juments n’appartenant pas à l’Aga Khan. Bonneval abrite les étalons Redoute’s Choice, Siyouni et Sinndar. Saint-Crespin est le premier haras Aga Khan, utilisé comme haras privé et réservé exclusivement aux juments Aga Khan. Il est voisin de Bonneval et couvre 185 hectares, tandis qu'au Val Henry, il y a 60 hectares, et 250 à Ouilly. En Irlande, Son Altesse l'Aga Khan possède Gilltown Stud, où stationnent les étalons Sea the Stars et Dalakhani. Cependant, le premier haras acheté par le propriétaire-éleveur en Irlande a été Sheshoon.

Il faudrait plusieurs livres pour citer les bons chevaux sortis des différents haras de Son Altesse l'Aga Khan, mais nous pouvons citer : Zarkava, dalakhani, Shergar, Sinndar, Azamour, Siyouni, Kahyasi...

• Le père de dolniya, Azamour, a été un champion en piste. Sous les couleurs de Son Altesse l'Aga Khan, il a remporté les St James’s Palace Stakes, Irish Champion Stakes, les Prince of Wales’s Stakes et les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Groupes 1). Il a donc été capable de briller de 1600à2400m.Au haras, il a notamment produit Valyra, gagnante du Prix de Diane

Longines (Groupe 1), Native Khan, troisième des 2 000 Guinées (Groupe 1), Siyenica, troisième du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Groupe 2) ou encore Gifted Girl, deuxième de l’Arlington Million (Groupe 1)...

• La mère de Dolniya, Daltama, n’a couru qu’une seule épreuve, concluant troisième du Prix Hildegarde (F), en juin de ses 3 ans. Daltama est la sœur du champion Dalakhani – vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe (Groupe 1), du Prix du Jockey Club (Groupe 1), du Prix Lupin (Groupe 1) et du Critérium International (Groupe 1) –, devenu étalon, et de Daylami, gagnant de sept Groupes 1.

SA MANIERE DE COURIR

Dolniya est une pouliche qui attend, comme plusieurs partants de l’Arc. Elle possède ensuite une longue accélération, qu’elle exprime totalement sur une piste légère.