Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ectot

Autres informations / 04.10.2014

Ectot

Mâle bai de 3 ans, par Hurricane Run & Tonnara, par Linamix

Ectot a enthousiasmé Longchamp lors de sa dernière sortie, à l’occasion du Qatar Prix Niel (Groupe 2). Alors que le poulain n’avait plus couru depuis la mi- avril, suite à un problème de santé, il a montré un vrai passage de classe quand il est venu dans un canter surclasser ses adversaires. Une fois devant, il s’est un peu repris, comme il a l’habitude de le faire, mais cette reprise de contact a été plus que convaincante. Avant sa blessure, Ectot se préparait à la Poule d’Essai des Poulains, remportée finalement par son grand rival, Karakontie, qu’il avait devancé lors de leur rentrée commune à 3 ans, dans le Prix de Fontainebleau (Groupe 3). Ectot a montré sa classe dès 2 ans, alors que ses origines ne le prédisposaient pas à la précocité. Battu de peu à Compiègne par Karakontie pour ses débuts, sa seule défaite à ce jour, Ectot a rapidement ouvert son palmarès, puis a grimpé les marches avec succès : après avoir gagné le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L) à Deauville, il s’est imposé dans le Prix des Chênes (Groupe 3), puis dans le Critérium International (Groupe 1), en terrain collant. C’est aussi le cheval qu’a choisi Grégory Benoist, lui qui aurait pu être associé à Avenir Certain.

SES ORIGINES

? Ectot a été élevé en association par l’Écurie Skymarc Farm et l’Écurie des Monceaux. Souhaitant se constituer un pool de juments de top-qualité pour présenter leurs produits aux ventes aux enchères, ces deux haras se sont en effet associés dans l’achat de plusieurs poulinières de grande qualité. Skymarc Farm est l’entité d’élevage de Lady O’Reilly, dont la base française est située au Haras de la Louvière. L’Écurie des Monceaux appartient à Lucien Urano, patron du groupe de textiles Vetura et des magasins Fabio Lucci, qui a ensuite repris Tati. Après avoir connu les courses par l’intermédiaire des trotteurs, Lucien Urano a créé son élevage de pur-sang à vocation commerciale, et a confié sa direction à Henri Bozo. Depuis quelques années, l’Écurie des Monceaux est régulièrement en tête des vendeurs à Deauville.

? le père d’Ectot, Hurricane Run, a effectué sa carrière de course en France. Il était entraîné par André Fabre et a d’abord porté les couleurs de son éleveur, le haras allemand de Gestüt Ammerland, puis celle de Michael Tabor, l’un des hommes de Coolmore, qui l’a acheté après sa victoire dans l’Irish Derby. Avant cette victoire, Hurricane Run avait été battu d’une encolure par Shamardal dans le Prix du Jockey Club (Groupe 1) 2005, en penchant à la fin. À l’automne de ses 3 ans, il a remporté le Prix Niel, puis le Prix de l’Arc de Triomphe. À 4 ans, il n’a pu réaliser le doublé, finissant troisième (après le distancement de Deep Impact) d’une édition dominée par Rail Link. Il avait pourtant remporté durant l’été l’Arc anglais, les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Groupe 1). Hurricane Run est entré au

haras à la fin de son année de 4 ans, à Coolmore, en Irlande. Après six saisons en Irlande, il est retourné en 2013 en Allemagne, là où il est né, au Gestüt Ammerland. Ectot est son premier produit à gagner au niveau Groupe 1, mais est également le géniteur de First Cornerstone, lauréat de Groupe 2, Don’t Hurry Me, Kreem ou encore Memphis Tennessee, gagnants de Groupe 3.

? La mère d’Ectot, Tonnara, fille du célèbre linamix, avait été achetée pleine de Montjeu, aux ventes Tattersalls, par l’Écurie des Monceaux et Skymarc Farm. Avant Ectot, elle avait déjà donné Most Improved, lauréat des St James’s Palace Stakes (Gr1).

SA MANIERE DE COURIR

Ectot peut se montrer brillant dans un parcours. C’est un poulain un peu brutal, avec lequel il faut savoir "pianoter". Il est important que son jockey le connaisse bien, et c’est pour cela notamment que Grégory Benoist l’a choisi. Il sera aidé dans sa tâche par un leader, Montviron, afin de garantir un rythme régulier à la course.