Just a way

Autres informations / 04.10.2014

Just a way

Mâle bai de 5 ans, par Heart’s Cry et Sibyl, par Wild Again

Selon les ratings internationaux de la Fédération Internationale des Autorités Hippiques (Fiah), Just a Way est actuellement le meilleur cheval du monde. Ce beau cheval bai s’est pourtant révélé très tardivement, à l’automne de ses 4 ans. Depuis, il enchaîne les succès au niveau Groupe 1. Placé de Groupe 3 à 2 ans, Just a Way a remporté un Groupe 3, l’Arlington Cup, le 25 février 2012. Il lui faudra ensuite attendre le 27 octobre 2013 pour repasser le poteau en tête. Entre temps, il s’est placé à quatre reprises dans des Groupes 2 ou 3, dont trois deuxièmes places consécutives de juin à octobre 2013. Il montrait alors des progrès, et son entourage a tenté un gros pari : aligner le cheval dans l’épreuve automnale du prestigieux Tenno Sho (Groupe 1), épreuve dont il avait conclu sixième en 2012. Le pari a été réalisé avec brio : Just a Way s’est imposé par quatre longueurs dans ce Groupe 1, disputé sur 2 000 m. Il laissait à quatre longueurs la championne japonaise Gentildonna, gagnante de six Groupes 1. Après cette victoire, Naosuke Sugai a décidé de laisser du repos au cheval, en vue d’un objectif précis : Dubai Duty Free (Groupe 1) 2014.

Just a Way a bénéficié d’une course de rentrée au début du mois de mars, dans un Groupe 2 au Japon. Il s’est imposé très facilement, et s’est envolé pour Dubaï. Just a Way a remporté par six longueurs et demie le Dubai Duty Free, Groupe 1 disputé sur 1 800 m. Il ne battait pas n’importe qui : Vercingétorix, arrivé deuxième, est le meilleur miler d’Afrique du Sud, Dank, arrivée troisième, restait sur deux succès de Groupe 1 aux États-Unis... Cette performance lui a valu une reconnaissance internationale et le titre de meilleur cheval au monde. Just a Way a ensuite été aligné dans le Yasuda Kinen (Groupe 1), début juin. Il s’est imposé de très peu dans cette épreuve, disputée sur 1 600 m, ce qui est un peu trop court pour lui, et en terrain très pénible. Son entourage a confirmé après cette course qu’il serait au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Rentré fatigué de cette épreuve, Just a Way a bénéficié d’un mois de repos. Il a repris l’entraînement en vue de Longchamp, et tentera un exploit rare : s’imposer pour sa rentrée dans le Prix de l’Arc de Triomphe.

Il dispose d’une première chance dans le Prix de l’Arc de Triomphe. Cependant, il ne s’est jamais imposé sur 2 400 m, distance sur laquelle il n’a couru qu’une fois. Cheval maniable et détendu dans un parcours, il peut tenir la distance, surtout en cas de bon terrain. Dans ce cas, il faudra un grand cheval pour le battre.

SES ORIGINES

?Just a Way a été élevé par Shiraoi Farm, une des entités de Shadai Corporation, appartenant à Teruya, Katsumi et Haruya Yoshida. Shadai Corporation a notamment élevé le champion Orfèvre, deux fois deuxième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.

? Just a Way est un fils de Heart’s Cry, lui-même par Sunday Silence. Heart’s Cry s’est particulièrement illustré cette année au Japon en tant qu’étalon, donnant Nuovo record, gagnante du Yushun Himba (Prix de Diane japonais), et One and Only, gagnant du Tokyo Yushun (Derby japonais). Heart’s Cry a été sacré meilleur cheval d’âge au Japon en 2005. Il a remporté le Dubai Sheema Classic (Groupe 1) et l’Arima Kinen (Groupe 1), et s’est classé deuxième du Tokyo Yushun et du Japan Cup. Heart’s Cry a aussi la particularité d’avoir couru en Europe : il s’est classé troisième des King George VI and Queen Elizabeth II Stakes (Groupe 1) à Ascot, sous la selle du français Christophe Lemaire.

? Just a Way est le meilleur produit de sa mère, Sibyl. Cette dernière n’a pas brillé en compétition, prenant une place en cinq sorties. La deuxième mère de Just a Way est l’américaine charon, gagnante des American Oaks (Groupe 1). Just a Way a été acheté environ 90.000 euros, yearling, à la vente de sélection japonaise de la J.R.H.A.