Kencharova n’a pas encore tout montré

Autres informations / 21.10.2014

Kencharova n’a pas encore tout montré

Réservé à des inédits de 2ans (mâles et femelles), le Prix Francazal (G) est revenu à Kencharova (Kendargent). Il faut suivre cette pensionnaire de Jean-Claude Rouget qui a montré du potentiel. Attentiste durant le parcours, elle n’a pas été très heureuse dans le sillage de Bowl (Turtle Bowl) qui a flotté par manque d’expérience. Une fois en ligne, Kencharova a déposé ses rivaux, puis Bowl en quelques foulées. Elle gagne en pouliche d’avenir et possède une vraie marge de progression.

Présent à Toulouse, Jean-Bernard Roth a expliqué : « Kencharova est une pouliche immature mais sérieuse. Il faut féliciter son cavalier qui fait du très bon travail. Elle a montré ce qu’on aime bien voir avec des 2ans : un cheval bien en ligne avec une belle action. Ce n’était pas facile de revenir de l’arrière. Elle a déjà franchi un vrai palier aujourd’hui. »

Kencharova s’annonce comme un véritable espoir au sein d’une écurie fournie en bons éléments. Sa prochaine sortie devrait en apprendre plus sur ses réels moyens.

LA FILLE D’UNE GAGNANTE DE LISTED

Kencharova est passée deux fois sur le ring de vente d’Arqana. Yearling, elle a été achetée 42.000 euros par le haras du Saubouas en octobre 2013. Puis, cette année, à la breeze up d’Arqana, elle était présentée par le haras du Saubouas et a été achetée 80.000 euros par Océanic Bloodstock pour Alain Jathière.

La mère de Kencharova, Kirona (Robellino), est gagnante de Listed en Allemagne. Cette famille se rattache à celle de taisez Vous, double gagnante de Gr1.