Kotkikova, dans les pas de sa mère

Autres informations / 08.10.2014

Kotkikova, dans les pas de sa mère

En 2001, sous l’entraînement de Bernard Sécly, Kotkita (Subotica) avait remporté le Prix Cambacérès (Gr1). Treize ans plus tard, sa fille Kotkikova?(Martaline) tentera de l’imiter dans la Grande Course de Haies des 3ans. Après avoir subi sa première défaite, dans le Prix de Chambly (L), elle a remis les pendules à l’heure dans le Prix Magne (L) et gagné le droit de défier les poulains, début novembre. Avec Azura du Kalon?(Tiger Groom) et L’Espiguette (Policy Maker) dans la course, le rythme a été logiquement sélectif. Kotkikova a mené la chasse derrière ces deux animatrices, avant de recoller à L’Espiguette. Très calme et posée dans le parcours, comme à son habitude, elle a entamé son effort à l’entrée de la ligne droite, pour sauter le dernier obstacle avec un avantage sur Azura du Kalon. Sur le plat, Kotkikova s’est détachée pour l’emporter aisément. Une fois encore, elle a été plaisante et même s’il lui faudra progresser encore pour battre Bonito du Berlais?(Trempolino), Kotkikova a suffisamment de classe pour le regarder droit dans les yeux. « C’est la meilleure pouliche de sa génération, nous a rappelé son mentor, Jean-Paul Gallorini. La dernière fois, elle a été battue, mais son jockey, Vincent Cheminaud, m’avait dit : "Elle est pour moi celle- là !" Kotkikova avait été battue par excès de confiance car son pilote croyait l’emporter aisément. Nous avons préféré assurer dans cette Listed plutôt que de courir le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Elle bat une bonne pouliche et va aller sur le Prix Cambacérès. »

AZURA DU KALON VISE LE PRIX BOURNOSIENNE

Fidèle à sa tactique de prédilection, Azura du Kalon a pris les devants. Elle s’est montrée allante dans le parcours, mais cela ne l’a pas empêchée de lutter pour la victoire, avant de conserver la deuxième place. « C’est une pouliche qui est un peu trop généreuse, nous a dit son entraîneur, Patrice Quinton. Du coup, elle fait le travail pour les autres. Le terrain ne l’a pas contrariée. C’est une bonne pouliche. Nous irons sur le Prix Bournosienne (Gr3) avec elle. »

Pour sa découverte d’Auteuil, Poprock du Berlais (Martaline) a changé de tactique et son jockey, Ludovic Philipperon, l’a placée à l’arrière-garde. Ainsi, la protégée de Robert Collet a pu bien finir, à la troisième place.

UNE FILLE DE KOTKITA

Élevée par le haras des Coudraies par le comte Pierre de Montesson, Kotkikova est née pour sauter. Sa mère, Kotkita (Subotica), a remporté le Prix Cambacérès (Gr1) et s’est classée troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Au haras, elle a donné Kotkidy (Anabaa Blue), vainqueur du Prix Wild Monarch (L), et Karlak (Westerner), troisième du Prix Finot (L). Après Kotkikova, Kotkita a produit Kalikova (Irish Wells), une femelle de 2ans, et Kitkou, un yearling par Martaline. Kotkita est la sœur de Katkovana (Westerner), deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) et multiple gagnante de Listed, mais aussi de Kitka (Épervier Bleu), Kotky Bleu (Épervier Bleu) et Kotkido (Subotica). Troisième mère de Kotkikova, Kotkie est la génitrice de Katko et Kotkijet, cinq Grands Steeple de Paris (Gr1) à eux deux.

 

PRIX MAGNE

Listed - Haies - A conditions - Femelles - 85.000€?- 3.600m

Pour pouliches de 3 ans. Poids: 64k.

1re KOTKiKOVA(68)F3

Martaline & Kotkita

Pr/Ec. Comte P. de Montesson - El/Haras des Coudraies

Ent/J.-P. Gallorini - J/V. Cheminaud

2e AZURA DU KALON (65) F3

Tiger Groom & Ville Valio

Pr/Assoc. M. Delaunay/O. Migneco/M. Morey El/Erwan de Kerpezdron

Ent/P. Quinton - J/T. Beaurain

3e POPROCK DU BERLAiS (65) F3

Martaline & Populonia

Pr/Mme C. Pousin - El/Jean-Marc Lucas Ent/Rob. Collet - J/L. Philipperon

Arqana, Deauville, décembre 2011, foal, 20.000 €, vendue par le Berlais à Agence Fips

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Nouma Jélois, Momita Has, Peace Mine.

Tombé(e)(s) : L'Espiguette. Tous couru (7).

(Turf) Collant. 4'35''49. Ecarts : 7 - 6 - 2.