L’armada "gallorini" à l’assaut du plateau de soisy

Autres informations / 24.10.2014

L’armada "gallorini" à l’assaut du plateau de soisy

Temps fort de l’année sur le plateau de Soisy, le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) rassemble dix partants. Dans un passé pas si lointain, l’épreuve a vu défiler des champions locaux comme Northerntown, Cerilly, Moskitos d’Isigny, Pythagore ou encore la grande Formosa Joana Has. Cette année, il n’y aura pas de grands spécialistes du site au départ. Aucun grand favori ne s’est détaché tout au long du chemin qui mène à ce Grand Steeple.

Entraîneur de Formosa Joana Has, Jean-Paul Gallorini compte quatre partants dans ce Gr2. Le meilleur d’entre eux est Princesse Kap (Kapgarde). Son mentor a toujours pensé qu’elle était une jument de Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Elle a d’ailleurs justifié cette confiance en s’imposant dans le Prix des Drags (Gr2). Tombée au rail-ditch, obstacle sur lequel elle est arrivée trop vite, Princesse Kap fait escale à Enghien. Elle a couru trois fois sur cet hippodrome où elle a toujours disputé l’arrivée. La distance ne sera pas un problème pour elle. Princesse Kap est logiquement la favorite de la course.

Autre protégée de Jean-Paul Gallorini, Chegei Has (Kahyasi) vient de gagner le Prix de la Gascogne (L) de plaisante manière. Jacques Ricou l’a laissée dérouler devant et elle n’a jamais été inquiétée. Chegei Has a terminé cinquième de la précédente édition du Grand Steeple-Chase d’Enghien et la distance est peut-être un peu longue pour elle. Mais l’élève d’Hamel Stud possède la classe pour enlever ce type d’épreuve.

Bien placée au poids, Tango Lima (Turgeon) n’en sera qu’à sa quatrième sortie en steeple. Elle n’a jamais couru les Groupes et monte donc de catégorie. Compte tenu du niveau de la concurrence, elle peut très bien prendre une bonne place. Sir Gallo (Lavirco) est un sauteur bien connu dans les gros handicaps et les courses à conditions. Sur le papier, il a sa chance pour décrocher une place.

ET L’OPPOSITION ?

Guy Cherel présente deux chevaux : Salder Roque (Muhtathir), lauréat du Prix Alain du Breil (Gr1) et Tir au But (Trempolino), vainqueur de l’édition 2012 de la course. Salder Roque a gagné sûrement le Prix des Rouges Terres sur le steeple d’Enghien. Il n’a jamais déçu en deux sorties sur cette piste. Il faudra compter sur lui samedi à Enghien.

Tir au But n’a pas montré le même éclat lors de ses précédentes sorties qu’en 2012. Il appréciera les cinq kilomètres et le terrain très souple.

Gorvello?(Poliglote) est un spécialiste du site. Il y a couru quinze fois pour cinq succès et neuf places. Il reste sur sa troisième place dans le Prix de la Gascogne. Bien placé au poids, il fera partie des chevaux à suivre.

Korfou de Maspie (Fairly Ransom), un cheval dur, Tom Roli (Roli Abi) et Kalmonto (Kalanisi) essaieront d’accrocher une place.