Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Illusion sauvage assied sa domination

Autres informations / 12.11.2014

Illusion sauvage assied sa domination

Illusion Sauvage (Solid Illusion Sauvage) s’est logiquement imposé dans le Grand National des Anglo- Arabes à 12,5 %. Il conforte ainsi sa position de leader chez les chevaux d’âge dans la catégorie des anglo- arabes à 12,5 %.

Pendant la course, Pauline Dominois est tombée d’Hindilaya (Jebeland Pontadour) et Stella de l'Abbaye (Traditionally), sans doute gênée par le terrain, n’a pas participé à l’arrivée. Débarrassé de ses deux principaux rivaux, Illusion Sauvage s’est imposé de deux longueurs, sans qu’aucun autre concurrent ne puisse venir contester sa domination. L’élève de Yan de Kersabiec confirme ses victoires acquises depuis septembre dans le Grand Prix des Anglo-Arabes et le Prix Jean Laborde. Son entraîneur, Didier Guillemin, a déclaré au micro d’Equidia : « Il le fait très bien, je suis content, il remplit son contrat. C’est vrai qu’aujourd’hui il est peut-être moins percutant qu’à Tarbes, mais c’est une course qui n’a pas trop roulé. À un moment donné, il a reculé là où il fallait, peut-être pas trop. Mais il s’est bien ressaisi. Je craignais un peu le terrain et on voit qu’il s’impose un peu moins facilement qu’à Tarbes. » Didier Guillemin entraîne avec succès les anglo-arabes de William Bates et Carmen Delmas comme Guapa de Paban (Policy Maker), proche deuxième du Grand Prix des Pouliches 2014. Avec cette victoire, Illusion Sauvage dépasse les 170.000 euros de gains en treize sorties et six victoires.

Axoum des Moulins (Honolulu) a créé la surprise en décrochant la deuxième place. Ce pensionnaire de Christophe Plisson a produit à Toulouse la meilleure valeur de sa carrière.

UN FILS DE LA BONNE LAGHOUAT DU BARP

Solid Illusion (Cozzene), le père du lauréat, n’a produit que trois anglo-arabes, et ils ont tous gagné. Laghouat du Barp (Faalem), la mère d’Illusion Sauvage, s’est imposée à deux reprises dans le Grand National des anglo-arabes à 50 %. Cette jument dure a couru pas moins de quarante- huit fois dont seize consécutives "dans l’argent". Outre Illusion Sauvage, elle a produit Candy Boy (Blue Boy), qui a fait partie des meilleurs de sa catégorie de 2011 à 2013. Golden Fairy (Fayriland II), la sœur de" Laghouat", a produit plusieurs très bons sujets en plat comme en obstacle, dont Fairy Tail (Funny Baby), Silver Fantom (Sin Kiang), ou Leprechaun (Mangarose) qui ont tous dépassé les 100.000 euros de gains. Gnome (Iris Noir et Golden Fairy) est l’un des bons étalons de la race anglo-arabe.