Karakontie, comme dans un reve

Autres informations / 03.11.2014

Karakontie, comme dans un reve

Jamais un cheval s’élançant de la stalle 14 n’avait remporté le Breeders’ Cup Mile (Gr1). Le français Karakontie (Bernstein) et Stéphane Pasquier y sont parvenus samedi soir en Californie. Le jockey a réussi à se rabattre côté corde progressivement, et a donné un parcours en or au lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Dans la ligne droite, Karakontie n’a laissé aucune chance à l’animateur, Obviously (Choisir), et a ensuite résisté au fantastique retour d’un autre français, Anodin (Anabaa). Ce dernier a dû virer complètement en épaisseur après avoir attendu. Le frère de Goldikova, qui a tellement marqué cette course, a réalisé une superbe ligne droite.

Mais dans le pedigree de Karakontie se trouve aussi une jument très liée au Breeders’ Cup Mile, puisqu’il s’agit d’un petit-fils de Miesque (Nureyev), gagnante à deux reprises du "Mile"... « Je ne peux pas y croire, a déclaré Maria Niarchos, qui a aussi célébré le succès de Main Sequence dans le "Turf". Je suis vraiment aux anges. Nous avons toujours cru dans notre cheval. Je suis ravie qu’il prouve ici sa grande qualité. » Il fallait en effet oublier la course de rentrée du poulain dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1), où les choses ne s’étaient pas bien passées. « J’étais un peu inquiet de son numéro dans les stalles, a expliqué Jonathan Pease, qui a remporté cette course en 1997 avec Spinning World. Stéphane Pasquier lui a donné un parcours parfait. Le leader est allé loin, il l’a eu en point de mire dans la ligne droite et tout s’est bien passé... »

GRANDE PERFORMANCE D’ANODIN

Anodin, dont c’était vraisemblablement la dernière sortie, a dû faire plus de chemin que Karakontie, mais Olivier Peslier, sportivement, ne cherchait pas d’excuses : « Il a eu un bon parcours, pas comme la dernière fois. Je suis très content de lui. Il a répondu présent à nouveau. J’ai suivi le lauréat et je comptais sur son accélération pour aller le chercher. Mais Karakontie est un très bon cheval. Je suis content pour Jonathan Pease et Stéphane Pasquier. »

La troisième française, Veda (Dansili), a eu un bon parcours, à la corde, mais n’a pu inquiéter les premiers dans la phase finale. Toronado (High Chaparral), l’un des favoris, a galopé dans le groupe de tête mais n’a pu accélérer à la fin.

LIEN VIDÉO

https://www.youtube.com/watch?v=JXjD54fFYP8

 

BREEDERS' CUP MILE

Gr1, 3ans et plus, 1.600m, 1.840.000 $

1er KARAKONTIE(M3)

(Bernstein & Sun Is Up, par Sunday Silence) Pr./El. : Flaxman Holdings Limited

Ent. : Jonathan E. Pease

2e ANODIN (M4)

(Anabaa & Born Gold, par Blushing Groom)

S.Pasquier

Pr./El. : Wertheimer et Frère - Ent. : Frédéric Head

3e TRADE STORM (M6)

(Trade Fair & Frisson, par Slip Anchor)

Pr. : Qatar Racing Ld - El. : G. T. Lucas - Ent. : D Simcock Écarts : 1, 1, TETE. Temps : 1’32’’80

Autres partants : Summer Front, Obviously, Mustajeeb, Tom's Tribute, Toronado, Seek Again, Kaigun, Grand Arch, Veda, Tourist & Sayaad. Non-partant : Mr. Commons