La france compte sur au revoir

Autres informations / 04.11.2014

La france compte sur au revoir

Un seul cheval entraîné en France est candidat au Melbourne Cup (Gr1). Il s’agit d’Au Revoir (Singspiel), présenté par André Fabre. Au Revoir ne dispose pas du même palmarès que ceux qui étaient détenus par Dunaden (Nicobar) ou Américain (Dynaformer) lorsqu’ils avaient gagné à Flemington. Au Revoir est un bon cheval de niveau Gr3/Gr2 en France et il n’a pas attaqué les courses de stayers en France pour préparer ce Melbourne Cup, où il va découvrir la distance de 3.200m. Sa dernière compétition en France – qui était sa rentrée –, dans le Qatar Prix Foy (Gr2 - 4e), est bonne et ce représentant d’Oty Management est ensuite parti pour l’Australie où il vient de finir troisième d’un Gr2 sur 2.500m. Au Revoir est un outsider ici, mais un bon outsider.

LA QUATRIEME SERA-T-ELLE LA BONNE POUR RED CADEAUX ?

Le globe-trotter britannique Red Cadeaux (Cadeaux Généreux) va disputer son quatrième Melbourne Cup ! Il a terminé deuxième de Dunaden en 2011, huitième en 2011 et deuxième de Fiorente (Monsun) l’an dernier. Comme souvent il est associé à Gérald Mossé, qui vient de montrer qu’il était en forme à Hongkong. Les sorties en 2014 de Red Cadeaux ne sont pas franchement rassurantes, mais si c’est du grand Red Cadeaux en piste, il ne sera pas loin de la vérité.

L’Allemagne présente Protectionist (Monsun), que l’on connaît en France puisqu’il a enlevé le Darley Prix Kergorlay (Gr2) cette année à Deauville. Sa première sortie en Australie, à Caufield, a été bonne.

Côté ex-français, il y a aussi Lidari (Acclamation). Cet ancien pensionnaire de Jean-Claude Rouget s’est fait un nom en Australie, où il est placé de Gr1 et gagnant de Gr2. Il est entraîné par Peter Moody, qui avait eu sous sa responsabilité Black Caviar (Bel Esprit).

Enfin, l’un des favoris de cette édition est japonais. Il s’appelle Admire Rakti (Heart’s Cry) et vient de gagner le Caulfield Cup (Gr1) pour son premier essai australien. Très en forme, Roger Varian présente My Ambivalent (Authorized). Cette gagnante de Gr1 en Europe n’est pas de tous les jours et elle n’est jamais aussi bonne que lorsqu’elle anime les courses. Elle se présente avec de la fraîcheur, n’ayant plus couru depuis sa quatrième place dans les Pretty Polly Stakes (Gr1) le 29 juin.

Cette diversité des pays d’entraînement des candidats montre bien qu’au fil des ans, le Melbourne Cup devient de plus en plus international.