Le havre à 20.000 € : il sera l’étalon français le plus cher en 2015

Autres informations / 01.11.2014

Le havre à 20.000 € : il sera l’étalon français le plus cher en 2015

Le Haras de la Cauvinière vient d’annoncer le prix de saillie 2015 de Le Havre. L’étalon passe de 7.000 € à 20.000 € HT Live Foal, soit une augmentation de 85,7 %. Cette progression se justifie notamment par les résultats des deux premières productions du lauréat du Prix du Jockey Club 2009. En 2013, Le Havre se classait tête de liste des étalons première production, avant de devenir “classique” l’année suivante puisque parmi ses premiers 3ans se trouve Avenir Certain, auteure du doublé Poule d’Essai des Pouliches-Prix de Diane Longines. 2014 lui a aussi permis de briller via La Hoguette, troisième du Prix Jean Prat (Gr1), à une longueur de Charm Spirit (Invincible Spirit), la 2ans Queen Bee, lauréate du Prix du Calvados (Gr3) et au départ du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) mardi prochain, et d’Auvray, gagnant du Prix de Lutèce (Gr3) et du Qatar Prix Chaudenay (Gr2), devenant ainsi le meilleur stayer français de 3ans.

Les étalons ayant sorti un lauréat classique dès leur première année de production ne sont pas nombreux, et les exemples dans l’histoire situent le niveau de la "performance" : Darshaan, Sadler’s Wells et Rainbow Quest (cf. encadré ci-contre), mais aussi Machiavellian, Galileo, Monsun et Montjeu ainsi que, beaucoup plus près de nous, Sea the Stars et Mastercraftsman, entrés la même année que Le Havre au haras. Or, Sea the Stars était proposé l’an dernier à 85.000 € et Mastercraftsman à 35.000 €. Même si ces deux étalons évoluent en Irlande, où le marché de l’étalonnage est difficilement comparable à celui de la France, Le Havre reste très accessible, surtout si l’on se réfère aux résultats de ses produits aux ventes. Cette année, les trois "top prices" de la vente de l’"Arc" Arqana ont été réalisés par des produits de Le Havre et, en octobre, toujours chez Arqana, dix-huit de ses dix-neuf yearlings présentés ont été vendus à un prix médian de 50.000 € (prix moyen de 64.167 €), et quatre ont atteint ou dépassé la barre des 100.000 €. En prix moyen, il arrive ainsi en tête des étalons stationnés en France. Mathieu Alex, du haras de la Cauvinière, a commenté ce nouveau tarif : « Suite à la réussite de la production de Le Havre, tant en courses qu’aux ventes, il est logique de voir son prix de saillie évoluer. Le Havre, ayant réussi l’exploit de produire une gagnante de deux classiques dès la première année, fait maintenant partie des étalons très recherchés en Europe. La demande est d’ailleurs déjà très importante, aussi bien de la part d’éleveurs français qu’européens. Le nouveau tarif de 20.000 € nous semble juste et compétitif dans le marché international. 2014 fut évidemment une année extraordinaire pour Le Havre et pour tous ceux qui l’ont soutenu. Il faut rendre hommage à Gérard Augustin-Normand, qui a cru en son cheval, mais aussi à tous les éleveurs qui lui ont confié leurs juments. »

RASJAMAN ET AIR CHIEF MARSHAL RESTENT AU MÊME TARIF

Les tarifs des deux autres étalons de La Cauvinière, Rajsaman et Air Chief Marshal, restent inchangés en 2015. Les premiers foals de Rajsaman sont nés en 2014. Parmi les juments qu’il a saillies se trouvent les mères d’Avenir Certain, Tac de Boistron, Auvray, La Hoguette, Crisolles... Son tarif reste à 4.000 € (poulain vivant). Air Chief Marshal, déjà père de neuf gagnants individuels, est actuellement deuxième au classement des pères de 2ans français en première production, au nombre de vainqueurs. Il fera la monte au tarif de 3.000 € (poulain vivant).

ET DU CÔTÉ DES AUTRES NOUVEAUX ÉTALONS DE PREMIER PLAN ?

• Kendargent (Kendor) fera la monte en 2015, au prix de 18.000 € HT Live Foal. L’étalon du Haras de Colleville, juste à côté de Deauville, a déjà produit de nombreux chevaux black type. En 2014, Kendargent a été n° 1 des pères de 2ans en Europe par le ratio de gagnants black type par partants. Cette année, il a été représenté par les gagnants de stakes Goken, Kenfreeze et Kenouska.

• On ne connaît pas encore le nouveau prix de saillie de Siyouni (Pivotal), mais il devrait lui aussi se situer entre 15.000 € et 20.000 €. L’étalon du Haras de Bonneval (Aga Khan Studs) est leader des étalons de première production, avec 11 % de gagnants black type par partants et père de 46 % de gagnants par partants et tête de liste des pères de 2ans en France par les gains.

Cette année, il a été représenté par les gagnants de stakes Everdya, Souvenir Delondres, Bourrée et Mocklershill.

SUR LES PAS DES « FAB’THREE »

Le plus grand classique de l’histoire ! Ainsi peut-on surnommer le Prix du Jockey Club 1984 : 1er Darshaan, 2e Sadler’s Wells et 3e Rainbow Quest. Tous les trois entrés au haras en 1985, ils ont tous les trois donné un lauréat classique dès leur première production en 1989 : Darshaan donna Aliysa (même si elle fut finalement rétrogradée de son succès dans les "Oaks"), Sadler’s Wells donna Old Vic (Irish Derby et Jockey Club) et Rainbow Quest donna Quest for Fame (Derby d’Epsom).

Et la suite de l’histoire ne fit que confirmer la qualité exceptionnelle de ce trio. Les Beatles étaient surnommés les « Fab’Four » (les Quatre Fabuleux) ; avec Darshaan/Sadler’s Wells/Rainbow Quest, les pur-sang ont eu leurs « Fab’Three » !