« le travail de prospection se poursuit avec tattersalls »

Autres informations / 05.11.2014

« le travail de prospection se poursuit avec tattersalls »

Quelques heures après l’annonce du départ au haras d’un de ses porte-drapeaux, Gémix, l’agence Osarus s’apprête à lancer l’édition 2014 de sa vente mixte du Lion-d’Angers. Emmanuel Viaud a répondu aux questions de JDG.

Jour de Galop. – A QUELQUES HEURES DU DEBUT DE LA VENTE, COMMENT CETTE DERNIERE S’ANNONCE T-ELLE ?

EMMANUEL VIAUD. – Nous attendons pas mal d’acheteurs. Ceux qui viennent du Sud-Est ou de l’étranger sont déjà arrivés. Cela devrait bien se passer, compte tenu des personnes qui nous ont annoncé leur présence. Depuis deux saisons, les gagnants des premières courses de 2ans en France sont issus de cette vente. C’est également cette vente qui a donné le premier gagnant de Siyouni, Ma Ptite Sarah. Il est important pour l’agence Osarus d’avoir sa vente dans l’Ouest. En partenariat avec l’Asselco nous organisons une soirée du terroir. Cette soirée a connu un beau succès l’an dernier. C’est très convivial.

QUELLES SONT LES EVOLUTIONS POUR CETTE EDITION ?

Nous essayons de faire en sorte de rapprocher une partie du catalogue de l’identité obstacle de la région du Lion-d’Angers. À présent, le catalogue est à 50 % orienté vers le plat et à 50 % orienté vers l’obstacle, et ce dans toutes les catégories. La qualité de l’offre progresse. Nous avons plusieurs updates de qualité. Le lot 87, un "Montmartre", est issu d’une sœur de Kobrouk (Saint des Saints), lauréat du Prix Congress (Gr2), et de la famille de Kotkikova (Martaline) qui s’est classée deuxième du Prix Cambacérès (Gr1) ce week-end.

QUELS SONT LES NOUVEAUX VISAGES ATTENDUS CETTE ANNEE ?

De nouvelles têtes sont déjà là pour les deux parties. Il y en particulier des pinhookers, qui viennent acheter des chevaux pour les breeze up en France et en Angleterre. Le travail de prospection se poursuit dans le cadre du partenariat avec Tattersalls. Cette vente du Lion-d’Angers a vu passer plusieurs très bons gagnants comme Les Beaufs (Apsis), gagnant du Prix Royal-Oak (Gr1), Valdo Béré (Hurricane Cat), troisième du Prix Noailles (Gr2), Absolutly Me (Anabaa Blue), deuxième du Berenberg Bank Cup (L), ou Le Vent D’antan (Martaline); deuxième du Sans Frontières Novice Hurdle (Gr2) à Punchestown.