Bosphore à l’heure pour ses débuts

Autres informations / 21.12.2014

Bosphore à l’heure pour ses débuts

Complètement inédit, Bosphore (Califet) a enlevé le Prix de Monein (Peloton A) dès ses premiers pas en compétition. Son jockey, Alain de Chitray, lui a concocté un parcours d’attente dans le dos des animateurs. Au bout de la ligne d’en face, il s’est rapproché facilement dans le sillage d’Invincible Fighter (Nickname). Ce dernier en a fait beaucoup dans le parcours et il s’est écrasé à la réception de la dernière haie. La lutte pour la victoire a donc été circonscrite entre Bosphore et le favori Talio (Nickname), lequel a fait un bel effort sur le plat. Mais le pensionnaire de Guy Cherel s’est montré le plus fort, calé contre la lice extérieure. Talio a conservé la deuxième place devant Bravissimo (Al Namix). Escort’Boy Valley (Anabaa Blue) a fait mouvement dans le tournant final, après avoir longtemps attendu. Mais il n’a pas prolongé son effort sur le plat, devant se contenter de la quatrième place.

UN FILS D’UNE GAGNANTE A AUTEUIL

Bosphore est le fils de Médiévale (Lost World), lauréate du Prix Calabrais à Auteuil et de l’Amiénois à Enghien. Il est le premier produit de cette poulinière à s’imposer et le quatrième à paraître en compétition. Bosphore est aussi le cousin d’El Mondo (Lost World), lauréat des Prix de Grenoble et de Beaugency à Auteuil avant d’être vendu.