Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Des chiffres en net recul

Autres informations / 03.12.2014

Des chiffres en net recul

INTERNATIONAL

Il  manquait  quelques stars au catalogue du premier  jour  de  la vente de juments Tattersalls.  L’an  dernier,Dancing Rain, présentée pleine de Frankel, avait  fait  flamber  les  enchères  jusqu’à 4.000.000 guinées. Cette année, le top price, également réalisé par une poulinière pleine de Frankel, a atteint les 525.000 guinées. Mais plus globalement, cette première ses-sion a enregistré un recul de tous ses indicateurs : baisse de 40 % du chiffre d’affaires, de 35 % du prix moyen, et de 5 % du prix médian. Le catalogue est certainement moins riche que l’an dernier. L’une des raisons peut se trouver dans la croissance du marché des yearlings cette année, ce qui a pu inciter les éleveurs à garder leur stock de poulinières. La clientèle était particulièrement internationale à Newmarket, et le top price a d’ailleurs été acheté par un courtier américain,  Justin  Casse.  Il  a  mis  l’enchère  gagnante  à 525.000 guinées pour Esentepe (Oratorio), une jument issue d’une souche Quesnay et présentée pleine de Fran-kel. Justin Casse venait à Newmarket pour la troisième année, mais achetait pour la première fois. L’an dernier, il avait été battu à plusieurs reprises et avait trouvé son bon-heur à Deauville. Il avait notamment acheté Lacarolina (Chargé d’Affaires) et Queen’s Daughter (American Post). John Warren s’est distingué en achetant le deuxième top price, Scarborough Fair (Pivotal), présentée pleine d’Invincible Spirit. Cette jument inédite en compétition, mais fille de Kinnaird (Dr Devious) – une lauréate du Prix de l’Opéra (Gr1) –, et issue de la famille de Ivawood (Zebedee), a réalisé 360.000 guinées. John Warren l’a achetée pour un client de longue date, le duc de Roxburghe, éleveur notamment d’Attraction (Efisio). Le troisième top price est à mettre à l’actif d’une jument française, La Conquérante (Hurricane Run), troisième du Qatar Prix de Royallieu (Gr2), du Prix Cléopâtre (Gr3), et du Prix Minerve (Gr3). Elle a aussi couru aux États-Unis. Pleine de Declaration of War, elle a été achetée 320.000 gui-nées par Amanda Skiffington, pour le compte de Vimal et Gillian Khosla, clients de longue date de Ballylinch Stud. Elle avait été rachetée pour 85.000 euros en juillet 2013 à Arqana, alors qu’elle était présentée par le haras des Capucines.

Les Australiens étaient aussi aux affaires à Newmarket, et les hommes d’Eliza Park ont dépensé 260.000 guinées pour acquérir Pure Excellence (Exceed and Excel), gagnante de Listed et pleine d’Oasis Dream. La jument devrait rester en Europe, où cette structure possède des haras, à la fois en Grande-Bretagne et en Irlande.