Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Epiphaneia, "soumi" pour "sumii

Autres informations / 01.12.2014

Epiphaneia, "soumi" pour "sumii

« Avant le coup, j’avais une bonne chance d’être quatrième ou cinquième, peut-être dans les trois premiers si l’un des favoris ne faisait pas sa course... Mais l’entraîneur m’avait dit que le cheval avait beaucoup progressé... », nous a déclaré Christophe Soumillon après sa victoire dans le Japan Cup (en association avec Longines). Il est vrai que, sur le papier, Epiphaneia (Symboli Kris S), un pensionnaire de Katsushiko Sumii, était "barré" par plusieurs concurrents pour la victoire. Sixième du Tenno Sho (Gr1) pour sa rentrée cet automne, il s’est imposé dans un canter par quatre longueurs. Plus de 100.000 personnes étaient présentes pour l’un des événements hippiques de l’année au Japon. La Japan Racing Association (J.R.A.) a par ailleurs précisé que les enjeux au Japon sur la course étaient en hausse par rapport à 2013.

UNE MONTE PARFAITE

Ce succès, il le doit aussi en grande partie au parcours parfait qu’a su lui donner son jockey, Christophe Soumillon. Epiphaneia s’élançait de la stalle 4 et le jockey a profité de ce bon numéro à la corde pour vite le placer parmi les premiers, dans le sillage de l’animateur, Satono Shuren (Stay Gold). La course n’a pas été à un rythme particulièrement rapide et Epiphaneia s’est montré un peu brillant. Dans la ligne droite, une fois le passage trouvé, il s’est envolé et a rejoint le poteau détaché de quatre longueurs, sans forcer.

MIEUX SUR 2.400M

Epiphaneia remporte sa première victoire de 2014. Le poulain n’avait pas totalement convaincu cette année. Il a couru à trois reprises, prenant une troisième place dans un Gr2 avant de conclure quatrième du Queen Elizabeth II Cup et sixième du Tenno Sho (Grs1). Cependant, ces trois sorties ont eu lieu sur 2.000m, une distance trop courte pour ses aptitudes. En 2013, Epiphaneia s’était imposé comme l’un des meilleurs 3ans japonais. Deuxième des 2.000 Guinées japonaises (Gr1), sur 2.000m, il n’avait ensuite trouvé qu’un grand Kizuna (DeepImpact), quatrième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2013, pour le battre dans le Derby sur 2.400m. Il s’est révélé au second semestre, remportant le Kobe Shimbun Hai (Gr2), préparatoire sur 2.400m au St Leger japonais. Il avait ensuite enlevé le St Leger japonais (Gr1 sur 3.000m) en terrain lourd. Epiphaneia a besoin d’au moins 2.400m et il pourrait bien confirmer cette victoire dans le prochain Arima Kinen (Gr1). Certains bookmakers ont donné une cote à Epiphaneia pour le prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le proposant à des cotes allant de 8/1 à 10/1.

Katsushiko Sumii, l’entraîneur d’Epiphaneia, était ravi : « Je suis soulagé et heureux qu’Epiphaneia ait montré ce dont il était capable aujourd’hui. Bien qu’il ait dévoilé du potentiel en remportant le Kikuka Sho (St Leger japonais), il n’a ensuite pas couru comme nous l’espérions : il n’avait plus de motivation au printemps. Après son repos durant l’été, j’ai essayé de le remotiver et cela n’a pas bien marché dans le Tenno Sho. Il a tellement d’énergie et il n’est pas simple à contrôler. Je savais que la clé pour le succès était donc de canaliser son énergie jusqu’à la ligne droite. Je vais discuter avec ses propriétaires pour l’année prochaine, y compris pour n’importe quel défi à l’étranger, mais l’Arima Kinen devrait dans l’immédiat être son prochain objectif. »

EPIPHANEIA, FILS D’UNE CHAMPIONNE

Epiphaneia représente le meilleur de l’élevage japonais. Son père, Symboli Kris S (Kris S), aux origines américaines, a remporté deux fois l’Arima Kinen (Gr1) et deux fois le Tenno Sho – automne (Gr1). Il s’est aussi classé deux fois troisième du Japan Cup. Epiphaneia porte les couleurs de U. Carrot Farm, une très puissante écurie de groupe japonaise qui possède aussi Harp Star.

Le représentant le plus connu de U. Carrot Farm était une jument nommée Cesario (Special Week). Cette dernière n’est autre que la mère d’Epiphaneia. Elle était entraînée par Hiroyoshi Matsuda (entraîneur de Buena Vista et d’Harp Star). Deuxième des 2.000 Guinées japonaises, Cesario a ensuite remporté les Oaks japonais (Grs1), avant de partir aux États-Unis où elle a remporté les American Oaks (Gr1). Elle a actuellement un 2ans par Harbinger, ainsi qu’un yearling et un foal par King Kamehameha.

 

JAPAN CUP (EN ASSOCIATION AVEC LONGINES)

Gr1, 3ans et plus, 2.400m, 521.000.000 ¥

1er EPIPHANEIA (M4) Christophe Soumillon

(Symboli Kris S & Cesario, par Special Week) Pr. : U. Carrot Farm

El. : Northern Farm

Entr. : K. Sumii

2e JUST A WAY (M5)

(Heart’s Cry & Sibyl, par Wild Again)

Pr. : A. Yomatoya

El. : Shadai Corporation - Entr. : N. Sugai

3e SPIELBERG (M5)

(Deep Impact & Princess Olivia, par Lycius) Pr. : H. Yamamoto

El. : Shadai Farm

Entr. : K. Fujisawa

Écarts : 4. L, 1⁄2, 3⁄4 (18 partants). Temps : 2’23’’10

Les autres partants dans l’ordre d’arrivée : Gentildonna, Harp Star, Ivanhowe, One and Only, Fenomeno, Isla Bonita, Tamamo Best Play, Denim and Ruby, Hit the Target, Uncoiled, Tosen Jordan, Decipher, Up with the Birds & Satono Shuren

Arrêté : Trading Leather