La british horseracing authority veut développer ses domaines de compétence

Autres informations / 04.12.2014

La british horseracing authority veut développer ses domaines de compétence

La British Horseracing Authority (B.H.A.) a annoncé ce mercredi le recrutement de six nouveaux administrateurs non- exécutifs à son Comité. Cette annonce précède l’arrivée du nouveau directeur général de la B.H.A. Nick Rust. La B.H.A. souhaite apporter de nouvelles expertises à son Comité, alors que les paris sont en baisse et que les courses peinent à attirer de nouveaux fans et donc clients. Pour la B.H.A., il ne s’agit pas d’une révolution mais d’une évolution.

Steve Harman, directeur de la B.H.A., a déclaré : « C’est le début d’un nouveau chapitre pour le Comité de la B.H.A. et la prochaine étape est son évolution comme corps de régulation et de gouvernance. (...) Cela inclut les relations avec les média et le gouvernement, les relations avec les entrepreneurs, les investisseurs, le jeux, l’entraînement, la recherche et la santé.»

QUELS PROFILS ?

Les six personnes recrutées viennent d’horizons différents. Atholl Duncan a été administrateur dans différentes organisations sportives. Il a commencé sa carrière comme journaliste et producteur d’émissions d’actualité et de sport, avant d’être promu rédacteur en chef des actualités sur BBC Écosse. Il a travaillé à plusieurs reprises avec le gouvernement et a été recruté pour sa connaissance de l’administration sportive. C’est un passionné de courses hippiques et il est propriétaire dans une écurie de groupe.

Julie Harrington est quant à elle recrutée pour sa connaissance de la filière hippique, puisqu’elle a travaillé pendant huit ans avec Northern Racing. Elle a aussi travaillé pour l’hippodrome d’Uttoxeter.

Noel Harwerth était éleveur avant de se concentrer sur l’achat de yearlings en Angleterre et Irlande. Elle a travaillé pour la filière des courses anglaise et américaine et apportera sa connaissance de l’élevage et des ventes. Elle est aussi avocate.

Joe Saumarez Smith représente quant à lui la branche des paris, en tant que président directeur général de Sports Gaming Limited, qui travaille comme consultant pour le secteur des jeux. Son expérience l’a amené à travailler avec les firmes de paris mais aussi les gouvernements et des banques d’investissement.

Laura Whyte est directrice des ressources humaines chez John Lewis Partnership, compagnie leader en Grande-Bretagne sur la vente au détail. L’entreprise est passée de 22.000 à 34.000 employés en dix ans. Elle possède des chevaux depuis plus de quinze ans et prodigue aussi ses conseils à la Fédération équestre britannique et à l’Ebony Horse Club. Elle apportera une vision transversale du monde du cheval.

Eamonn Wilmott est quant à lui un entrepreneur exerçant en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Il a de l’expérience comme propriétaire mais aussi à l’entraînement, ayant fondé et dirigeant Horses First Racing, un centre d’entraînement qui se veut à la pointe de la technologie et de la science. Il est aussi le président de Thoroughbred Owners & Breeders Magazine. Il apportera son expérience des courses mais aussi ses connaissances dans le domaine des nouvelles technologies, ayant beaucoup travaillé dans le domaine numérique en début de carrière, au développement d’Internet.