La succession à laterano est ouverte

Autres informations / 11.12.2014

La succession à laterano est ouverte

Le Prix Paul Fournier, préparatoire au Prix Antoine de Palaminy (L), a été remporté en 2013 par Laterano (Saint des Saints), lequel signait sa première victoire en steeple-chase dans un meeting de Pau qu’il avait dominé de sa classe. Il devançait l’excellent Anaking (Astarabad) à cette occasion, le représentant de la famille Papot s’étant depuis classé deuxième du Prix Morgex (Gr3) et quatrième du Prix Maurice Gillois (Gr1).

Onsaijamais (Kap Rock) effectuera sa rentrée dans cette épreuve. Le pensionnaire de Guillaume Macaire n’a pas couru depuis sa deuxième place dans le Prix Olivier d’Andigné à Pau. Il avait auparavant signé des débuts victorieux dans la spécialité à Dieppe, en terrain lourd. Il est capable de bien faire d’emblée.

Love You (Montmartre) étant non-partant, Guy Cherel aura deux pensionnaires au départ. Chapter one (Califet) reste sur une troisième place (sur cinq) dans le Prix Maurice d’Okhuysen. Il s’agissait de sa deuxième course en steeple-chase et il courait en progrès par rapport à ses débuts. Il avait débuté dans la même course qu’Onsaijamais, à Dieppe, et ce dernier l’avait alors nettement dominé. Si Onsaijamais est déjà à 100 % pour sa rentrée, la revanche s’annonce difficile. Forthing (Barastraight) sera à revoir dans cette spécialité. Guy Cherel l’avait en effet fait débuter en steeple-chase directement dans le Prix Congress (Gr2), où il avait été arrêté. Neuvième du Prix Fifrelet (L) depuis, il ne peut que progresser sur les gros obstacles. Hollywoodien (Martaline) va quant à lui débuter en steeple-chase. Le pensionnaire de François Nicolle vient de laisser une très belle impression à Fontainebleau. Il a certainement des moyens, mais son aptitude au terrain lourd reste à démontrer. Il faut reprendre Diamant Catalan (Balko).

Le pensionnaire de Philippe Peltier a été très malheureux pour ses débuts en steeple-chase lors de la première journée du meeting de Pau, étant gêné à la réception du deuxième obstacle et entraînant la chute de son jockey. Troisième "chanceux" du Prix Elseneur à Auteuil, Big Boss Conti (Vendangeur) doit encore prouver qu’il a le niveau d’un Prix Antoine de Palaminy.