Sixième édition des jdg awards – cheval de l’année en plat trêve?par k. o.

Autres informations / 21.12.2014

Sixième édition des jdg awards – cheval de l’année en plat trêve?par k. o.

Sans surprise, c’est Trêve (Motivator) qui a largement do- miné les votes dans la catégorie cheval de l’année en plat. La championne d’Al Shaqab Racing a récolté 70 % des voix. Son doublé dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a été salué à sa juste mesure, comme sa capacité à surmonter ses problèmes physiques. Beaucoup de chevaux auraient renoncé, tant ils ont la mémoire de la douleur. Trêve, même lorsqu’elle n’était pas à cent pour cent, n’a jamais dit non.

Dès qu’elle a retrouvé la plénitude de ses moyens, elle a su montrer quelle jument elle était. Après avoir envisagé une entrée au haras, son entourage a finalement décidé de la garder à l’entraînement, pour viser un troisième "Arc". Trêve pourrait alors devenir le premier cheval de l’histoire à remporter trois fois la course mythique. Pour le moment, la pouliche profite de vacances dans les herbages qui l’ont vue naître, au haras du Quesnay...

2e Karakontie

La victoire de Karakontie (Bernstein) dans le Breeders’ Cup Mile (Gr1) vous a marqués, et le cheval de la famille Niarchos devance sur le fil Avenir Certain?(Le Havre) pour la deuxième place de ce classement, avec 8 % des votes. Karakontie a aussi remporté la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), avant d’échouer sur les 2.100m du Prix du Jockey Club (Gr1). Sa rentrée dans le Qatar Prix de la Forêt était meilleure que son classement ne l’indiquait, et il a prouvé à Santa Anita qu’il était l’un des meilleurs milers mondiaux.

3e Avenir Certain

Avenir Certain a réalisé un rare doublé, celui de la Poule d’Essai des Pouliches et du Prix de Diane Longines. Elle termine troisième de ce classement, avec 7 % des votes. Avenir Certain a été une locomotive de luxe pour son père, Le Havre, dont elle appartient à la première production. Élevée au haras de la Cauvinière, là où son père fait la monte, elle appartient en association à Antonio Caro et Gérard Augustin-Normand et elle est entraînée par Jean-Claude Rouget. Beaucoup de ressemblance avec Le Havre donc ! Nettement battue dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, elle restera à l’entraînement à 4ans.

Les autres chevaux, cités dans l’ordre d’importance des votes : Kingman, Charm Spirit, The Grey Gatsby, We Are, Taghrooda, Noble Mission, Harp Star.

 

SIXIÈME ÉDITION DES JDG AWARDS – CHEVAL DE L’ANNÉE EN OBSTACLE

GEMIX S’OFFRE BONITO SUR LE POTEAU

La lutte a été très serrée pour l’octroi du titre du JDG Award Cheval de l’année en obstacle. Gemix (Carlotamix) et Bonito du Berlais?(Trempolino) n’ont été départagés que par 1 % des voix. Avec 48 % des votes, c’est l’aîné qui a été couronné, après son doublé dans le Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). À l’automne, Gemix s’est aussi remarquablement défendu dans le Grand Prix d’Automne (Gr1), n’étant devancé que par Zarkandar (Azamour). Le cham- pion de la famille Teboul s’est retiré de la compétition sur cette deuxième place. Il va entamer en 2015 sa carrière d’étalon au haras de Victot.

2e Bonito du Berlais

Bonito du Berlais a nettement dominé sa génération, celle des 3ans, sur les haies. Il termine à la deuxième place de ce classement, avec 47 % des votes. Le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé, qui défend les couleurs de James Gordon, a littéralement pulvérisé l’opposition à chacune de ses sorties. Il a notamment enlevé le Prix Cambacérès (Gr1) de douze longueurs ! Son entraîneur a émis le souhait de lui trouver un leader, mais quel cheval pourrait l’accompagner dans ses chevauchées ?

3e Storm of Saintly

Il est rare que le lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris ne devienne pas le cheval de l’année pour nos lecteurs. Storm of Saintly (Saint des Saints), troisième avec 20 % des voix, est resté dans l’ombre de ses deux rivaux spécialisés en haies. À sa décharge, le 5ans de Jeannot Andt est resté sur la touche de longs mois après son couronnement du mois de mai. Très sérieux dans ses sauts, STS, comme il est surnommé chez Guillaume Macaire, a prouvé qu’il n’était pas qu’un bon ouvrier. C’est aussi un cheval de classe, capable d’accélérer au bout de 5.800m, comme il l’a montré en venant devancer Shannon Rock (Turgeon) dans la phase finale du Grand Steeple.

Les autres chevaux, cités dans l’ordre d’importance des votes : Hippomène, Vézelay, Milord Thomas, Un de Sceaux, Sire de Grugy, Royale Flag, Roll on Has, Vautour, Silviniaco Conti.