Trop d’entraîneurs avec un effectif trop réduit

Autres informations / 19.12.2014

Trop d’entraîneurs avec un effectif trop réduit

TROP D’ENTRAÎNEURS AVEC UN EFFECTIF TROP RÉDUIT

« Je me suis amusé à faire une petite étude :

Le 12 décembre 2014 à Deauville : 166 partants pour 88 entraîneurs différents...

Le 17 décembre 2014 à Deauville : 151 partants pour 85 entraîneurs différents...

Le 18 décembre 2014 à Deauville : 134 partants pour 83 entraîneurs différents...

Je pense que ces chiffres s'expliquent d'eux-mêmes. Il y a beaucoup trop d'entraîneurs avec certainement un effectif super réduit, ce qui entraîne une dégradation importante de leur situation. Quand une société ou un commerçant n'a pas de clients, elle change de métier ou ferme boutique. Ce n'est pas le cas avec les entraîneurs qui s'obstinent et pensent que France Galop va les sauver. Je crois que la première raison de cette déplorable situation vient de là.

En ce qui concerne les indemnités de transport limitées à 3.000 euros par an, j'ai interrogé plus de vingt propriétaires : pas un n'a atteint ce plafond ! Compte-tenu de ces bons résultats, on pourrait par contre envisager de remonter à 6.000 euros en plat (au lieu de 5.000) le montant maximum de l'allocation qui permet le versement de l'indemnité de transport. »

Gérard Samama