A la decouverte de l'all-weather championship qu’est-ce que l’all-weather championship ?

Autres informations / 27.01.2015

A la decouverte de l'all-weather championship qu’est-ce que l’all-weather championship ?

PUBLI-RÉDACTIONNEL

À LA DÉCOUVERTE DE L'ALL-WEATHER CHAMPIONSHIP

 Qu'est-ce que l'All-Weather Championship ?

L'All-Weather Championship est un challenge européen sur piste en sable fibrée qui a vu le jour en 2014. Il se déroule du 30 octobre 2014 au 3 avril 2015 dans trois pays : Angleterre, Irlande et France. Les étapes ont lieu sur cinq hippodromes anglais (Lingfield Park, Southwell, Wolverhampton, Kempton Park et le nouveau Chelmsford City), un irlandais (Dundalk) et trois français (Deauville, Chantilly et Cagnessur-Mer). Les Fast Track Qualifiers permettent, pour son lauréat, de se qualifier directement pour l'une des épreuves du Finals Day qui se tiendra le 3 avril à Lingfield. Ce jour-là, sept épreuves auront lieu avec un total de 1,3 millions d'euros d'allocations. Au total, ce sont vingt-huit Fast Track Qualifier qui ont lieu, incluant Cagnes-sur-Mer (étape le 8 février), Chantilly et Deauville.

Un programme diversifié

L'All-Weather Championship offre une grande variété de courses à tous les professionnels. En effet, contrairement à ce qui a pu être fait dans le passé, les épreuves de ce challenge sont diverses en matière de distance, de sexe et d'âge. Elles peuvent permettre à des chevaux, qui ne trouvent pas une course adaptée pour eux dans leurs pays, de s'ouvrir de nouveaux horizons, grâce au challenge.

Voici les sept catégories de course de l'All-Weather Championship : 1.600m (3ans), Sprint 1.000m (3ans), Sprint 1.200m, 1.600m, Marathon 3.200m, Juments & pouliches 1.400m, Moyenne distance 2.000m.

 

Quels sont les objectifs de l'All-Weather Championship ? L'un des objectifs de l'All-Weather Championship est de continuer à faire connaître les courses all-weather et d'améliorer leur réputation et leur prestige. Donner de l'importance à l'All-Weather Championship permettra de repositionner les courses all-weather au moyen d'objectifs prioritaires tels que l'amélioration du programme de courses, l'augmentation des allocations, toujours plus élevées, sur P.S.F. Tout cela fera monter le chiffre d'affaires découlant des paris, ce qui aura pour effet d'augmenter également la rentabilité financière des courses. Enfin, les courses all-weather gagneront en popularité partout au Royaume-Uni. L'objectif du championnat pour cette seconde année reste le même que pour la première : améliorer le programme des courses et le prestige des événements AllWeather. Les courses all-weather vont devenir une spécialité de plus en plus excitante, puisqu'elles vont tenir en haleine aussi bien les joueurs que les propriétaires de chevaux et les entraîneurs pendant toute la période hivernale. Cela encouragera les propriétaires et les entraîneurs à poursuivre leurs activités en hiver ce qui aura également pour effet d'augmenter le nombre de partants en hiver, le nombre de compétitions et le chiffre d'affaires découlant des paris. Cette année, quatre courses éliminatoires, les Fast-Track Qualifiers, seront organisées à l'étranger sur les surfaces synthétiques de Dundalk en Irlande, et de Cagnes-sur-Mer et Deauville en France, avec pour objectif d'augmenter davantage la réputation de l'All-Weather Championship et d'encourager la compétition au niveau international.

 

Comment se qualifier pour le Finals day ?

Un cheval peut se qualifier pour l'une des épreuves du Finals Day de l'All-Weather Championship de deux manières :

Soit le cheval participe au minimum à trois courses allweather en Grande-Bretagne ou au minimum à deux courses all-weather en Grande-Bretagne et une course à Meydan (dirt), Dundalk, Cagnes-sur-Mer, Chantilly ou Deauville lors de la période des éliminatoires qui a lieu entre le 30 octobre 2014 et le 10 mars 2015 et il obtient un classement suffisamment bon pour pouvoir participer au Championship.

Soit le cheval remporte une course éliminatoire spécifique appelée "Fast-Track Qualifier" qui le qualifie et lui permet d'obtenir le droit de participer gratuitement à une course spécifique lors du Finals Day. Tous les pays peuvent participer à l'All-Weather Championship.

 

La française Fresles participera au Finals Day

Entraîneur installé à Chantilly, Pia Brandt a visé juste avec Fresles (Royal Applause) en engageant sa protégée dans deux Fast Track Qualifier : les Golden Rose Stakes (L) à Lingfield, dans lesquels elle s'est classée deuxième, et le Prix Miss Satamixa (L) qu'elle a remporté sûrement. Elle nous a expliqué :

" En principe, nous participerons à une épreuve du Finals Day de Lingfield avec

Fresles. Elle sera ma seule représentante ce jour-là. Fresles est très à l'aise entre 1.200 et 1.400m, mais elle n'a aucun programme en France. En fin d'année, elle est arrivée avec beaucoup de fraîcheur, elle était bien et elle est restée à l'entraînement en vue de l'All-Weather Championship. De mon côté, aller à Lingfield ne me prend que six heures. De plus, les pistes sont bonnes et l'accueil est excellent. L'AllWeather Championship est une bonne

idée. Le programme est de qualité et il va se développer. Il ne faut pas avoir peur de participer à ce challenge qui est très bon. "

 

Le Finals Day de lingfield Park : une forte représentation dans les médias européens

En l'espace d'une année, Le Finals Day de Lingfield est devenu un événement outre-Manche, étant diffusé sur Channel 4 et At the Races au Royaume-Uni et Irlande. En France, Equidia devrait aussi le diffuser.

 

Un hôtel de luxe pour accueillir les professionnels

Les professionnels qui participeront pourront passer la nuit l'hôtel Marriott situé juste à côté de l'hippodrome de Lingfield. Les chambres offrent une vue sur les pistes et le golf.

Piscine, spa, salon de beauté : tout est réuni pour passer un excellent week-end de détente et de sport ! L'organisation de l'All-Weather Championship sera ravi d'accueillir les professionnels français à Lingfield.

 

Le mot de Tony Kelly, président de l'Arena Racing Company

" La première édition de l'All-Weather Championship a tenu bien plus que ses promesses, en particulier le Finals Day, à l'occasion duquel un prix d'un million de livres sterling a été remis à Lingfield Park. Nous sommes ravis que des sponsors tels que Coral, Ladbrokes et 32Red.com continuent de nous soutenir : ils ont tous été des partenaires clés dans l'organisation du premier All-Weather Championship. Unibet se joint à eux pour la saison 2014-2015 et devient ainsi notre quatrième partenaire spécialiste des paris sportifs.

Nous avons annoncé en septembre dernier que le Finals Day, qui se déroulera le vendredi 3 avril à Lingfield Park, serait diffusé en direct sur Channel 4 au Royaume-Uni. Cet événement témoigne de l'importance que prend l'All-Weather Championships dans le calendrier hippique. Les premiers éliminatoires au niveau international, les Fast-Track Qualifiers, auront lieu en Irlande et en France.

Nous remercions chaleureusement les communes de Dundalk, Cagnes-sur-Mer et Deauville pour leur collaboration, et nous nous réjouissons de continuer à travailler avec l'équipe de Kempton Park et d'organiser les courses de l'All-Weather Championship sur l'hippodrome de Chelmsford City. Nos sponsors ont souligné l'impact positif de l'All-Weather Championship sur le chiffre d'affaires lié aux paris sportifs. "

À La RENCONTRE DE MARCO BOTTI

JdG. Pourquoi dirigez-vous quelques-uns de vos pensionnaires vers l'All Weather Championship et le Good Friday en particulier ?

Marco Botti. Nous avons des chevaux qui sont des spécialistes de la P.S.F. Pour eux, l'All Weather Championship est une belle opportunité de s'illustrer. Le Good Friday en particulier offre des allocations alléchantes.

 

Pensez-vous que l'All Weather Championship permet d'améliorer le niveau des courses sur

P.S.F. en Grande-Bretagne ?

Ici, en hiver, beaucoup d'entraîneurs sont enclins à donner des vacances à leurs chevaux. Ils préfèrent les faire courir sur l'herbe pendant la saison de plat. Le gros défi que rencontrent les courses sur P.S.F. l'hiver est donc de trouver des partants.

Je pense que la donne va changer dans les prochaines années. Avec ce championnat, plus d'entraîneurs vont viser ces courses en particulier et notamment parce qu'il est possible d'y trouver de bonnes allocations. Il y a un véritable effort qui est réalisé pour proposer des allocations intéressantes et attirer du monde. Parfois, il faut juste un peu de temps pour que les personnes concernées le réalisent.

 

Quelle est votre meilleure chance pour le Good Friday ?

Nous avons en particulier Grendisar. Le cheval reste sur un succès dans une Listed sur la P.S.F. de Lingfield. C'est un cheval très polyvalent qui peut s'adapter à toutes les distances. Avec lui, nous allons viser la course la plus importante du Good Friday de cet All Weather Championship, le Winter Derby.

 

Viserez-vous tout particulièrement une des catégories de The Championship ?

Nous essayons de profiter de toutes les richesses du programme. Lors du Good Friday, nous espérons avoir un cheval dans la course réservée aux milers. J'aimerais aussi avoir une ou deux pouliches dans les épreuves pour les femelles.

Nous essayons vraiment d'avoir le plus de partants possibles en piste lors du Good Friday. Nous travaillons pour cela : il faut qualifier les chevaux et faire en sorte qu'ils aient un rating suffisant pour pouvoir participer à l'une de ces épreuves.