à la découverte de l’iridologie pendant la route des étalons

Autres informations / 30.01.2015

à la découverte de l’iridologie pendant la route des étalons

Isabelle Commandeur est l’une des deux spécialistes en France de l’iridologie appliquée aux chevaux. Elle sera présente dans plusieurs haras ce week-end, pendant la Route des Étalons, afin de présenter cette discipline. L’étude de l’œil permet d’identifier les faiblesses, les troubles et les maladies, de comprendre le lien entre elles et d’analyser les fonctions métaboliques. Cette pratique, plus connue sous le nom d’iridologie, permet de détecter certaines maladies chez les humains et s’utilise aussi bien dans le monde équin.

Grâce à l’iridologie, il est possible d’étudier un œil dès l’âge de six semaines, de détecter la source d’un problème existant ou futur, que ce soit au niveau d’un organe ou d’un système qui est représenté dans l’iris. L’iridologie peut se pratiquer en collaboration avec des vétérinaires. Isabelle Commandeur a déjà travaillé avec Jean Servantie, vétérinaire-ostéopathe-acupuncteur. Cette collaboration permet une certaine sécurité de diagnostic. Plus spécifiquement, l’iridologie sur le jeune poulain reste à l’état préventif pour détecter des pathologies susceptibles de se développer plus tard. De zéro à 3 et 4ans, l’étude de l’œil du cheval permet de mettre en évidence les faiblesses d’un animal. Plus tard dans la vie du cheval, cette pratique peut permettre d’anticiper, d’adapter son rythme de travail, de réviser son mode alimentaire...