Art sacré à la lutte

Autres informations / 05.01.2015

Art sacré à la lutte

Sur les neuf concurrents au départ de ce Grand Prix des Pyrénées-Atlantiques, quatre ont été arrêtés et des écarts à l’arrivée assez importants ont été constatés. Cette épreuve est l’une des plus importantes du programme pour les anglo-arabes en obstacle. C’est le pensionnaire de Guillaume Macaire, Art Sacré (Saint des Saints), qui s’est imposé au terme d’une vive lutte avec Avirco Sourniac (Lavirco), lequel venait de remporter le Prix de Buros. Art Sacré avait été arrêté dans cette dernière épreuve, alors qu’il en était le grand favori. Art Sacré et Avirco Sourniac sont tous deux la copropriété de Paul Couderc, dont les représentants connaissent une belle réussite chez les anglo-arabes. En septembre, Avirco Sourniac a conclu troisième du Grand Prix des Anglo-Arabes, l'“Arc” de la race qui se court à Longchamp.