Big mec ou la victoire de la patience

Autres informations / 24.01.2015

Big mec ou la victoire de la patience

Dans ce Prix de la Route des Suisses (E) réservé aux seuls 4ans, c’est Big Mec (Champs Élysées), un cheval qui foulait un hippodrome pour la première fois, qui l’a emporté.

Bien parti, il a ensuite sagement attendu en bonne position le long de la corde. À l’entrée de la ligne droite, son jockey l’a laissé s’équilibrer plutôt que de tenter de suivre Metropol (Holy Roman Emperor) qui a lancé la course de loin. Décalé au centre à mi-ligne droite, il a trouvé le passage rapidement, puis est venu l’emporter facilement, au prix d’une puissante accélération dans les cent derniers mètres. Son jeune jockey, Stéphane Laurent, tout sourire après la course, a déclaré à son entraîneur Brigitte Renk : « Cela valait la peine d’attendre ! J’ai eu une bonne course. Il est un peu froid au démarrage, mais il a bien accéléré lorsque j’ai changé mon bâton de main. » Brigitte Renk a également expliqué : « Ce cheval a eu de gros problèmes de pieds ; c’est pour cela qu’il n’a pas débuté plus tôt. C’était déjà une victoire que de pouvoir le courir aujourd’hui. » Nul doute que ce grand et beau Big Mec va rattraper le temps perdu lors de ses prochaines courses.

Alméria (Shamardal), dont c’était la deuxième course seulement, a fait tout son parcours en bonne position. Elle a ensuite bien soutenu son effort dans la ligne droite pour venir prendre la deuxième place. Le favori Metropol (Holy Roman Emperor) a mené tranquillement puis, à l’entrée de la ligne droite, il a tenté de faire le trou, poussé par Gambe (King’s Best). Il a donné l’impression de devoir l’emporter, mais a subi une double attaque sans pouvoir réagir.

My Darling Memory (Elusive City), quatrième, a également bien fini après avoir attendu cette fois. Enfin, Bello Matteo (Montmartre) n’a pu finir que cinquième après avoir beaucoup trop tiré au sein du peloton.

LA FAMILLE DE RAIL LINK

Élève par l’Écurie du Grand Chêne, Big Mec a été présenté deux fois chez Arqana, foal puis yearling, par Coulonces Consignment. Bertrand Le Métayer l’avait acquis pour 45.000 € yearling. Big Mec est très bien né et son pedigree est totalement estampillé Juddmonte. Champs Élysées, son père, défendait la casaque Abdullah, et Big Mec appartient à sa première production, qui compte aussi une pouliche comme Xcellence, placée de la Poule d’Essai et du Prix de Diane (Grs1). La mère du poulain, Fonage (Zafonic), a déjà produit Zafonical Storm (Aljabr), gagnant de Listed à 2ans en Irlande, et Cynthiana (Siyouni), récente quatrième pour ses débuts à Cagnes. Fonage est une fille de Dockage (Riverman), la mère de Docklands (Theatrical), à l’origine de Rail Link, Crossharbour, Chelsea Manor et Mainsail.