Brin de thaix, avec le label bristol de mai

Autres informations / 16.01.2015

Brin de thaix, avec le label bristol de mai

Bon steeple réservé aux AQPS, le Prix d’Albret a été très nettement dominé par Brin de Thaix (Dom Alco), qui a perdu ses rivaux en route. Avant de prendre le large, le gris appartenant à Simon Munir a d’abord accompagné Bassika d’Airy (Passing Sale) et Auri Plenam Delmar (Full of Gold), puis il a franchi le poteau détaché de Baby Boy (Maresca Sorrento).

Brin de Thaix ouvre ainsi son palmarès pour sa cinquième sortie. Le cheval n’avait pas couru depuis le mois de septembre dernier, et doit donc détenir une certaine marge de progression. Sa première sortie à Auteuil, dans le Prix Isopani, s’était soldée par une deuxième place, à une encolure d’un certain Bristol de Mai (Saddler Maker), gagnant de Gr1 sur les claies britanniques ensuite.

UN PARENT DE VICTOIRE DE THAIX

Brin de Thaix a été élevé par Michel Bourgneuf. Sa mère, Nacre de Thaix (Roi de Rome), n’a couru que deux fois, sans succès, mais elle a déjà produit un gagnant, vichnou de Thaix (Dom Alco), lauréat en plat au Lion-d’Angers notamment. C’est une sœur de Quartz de Thaix (Ragmar), placé de Groupe outre-Manche, et Havre de Thaix (Roi de Rome), lauréat à plusieurs reprises à Paris. C’est aussi la souche maternelle à qui l’on doit victoire de Thaix (Voix du Nord), gagnante du Prix de la Sensive (B) en 2013.