ça promet !

Autres informations / 12.01.2015

ça promet !

Toutancarmont (Al Namix), Touco (Bonbon Rose), Malberaux (Michel George)... Trois des principaux concurrents du prochain Grand Cross de Pau s’étaient donné rendez-vous ce dimanche dans le Prix John Henry Wright. En s’imposant, Toutancarmont a montré qu’il sera bel et bien le favori dans vingt et un jours. Il a cependant dû lutter jusqu’au bout, Saying Again (Califet) et Touco ne lâchant pas le morceau. Ils se sont classés respectivement deuxième et troisième.

UNE COURSE ANIMEE

Dernière et peut-être plus importante préparatoire au Grand Cross, l’épreuve a déjà offert un très beau spectacle, même si le vénérable Malberaux, cinquième à distance, déçoit un peu. Toutancarmont et Touco ont été vus en tête pendant la très grande majorité du parcours. Ils se sont constamment relayés, en allant à un train assez soutenu. Toutancarmont a dans l’ensemble parfaitement sauté, contrairement à sa dernière sortie. Touco, lui, a parfois

perdu un peu de terrain, se reprenant comme à son habitude devant les obstacles. L’anglo-arabe Feu Croisé (Feu Ardent) est venu les relayer en fin de parcours, mais Toutancarmont et Touco ont repris la tête dans le dernier tournant, Saying Again leur emboitant le pas. Toutancarmont s’est employé jusqu’au bout mais l’attaque de Saying Again n’a fait que le pousser.

« C’ETAIT MAGNIFIQUE ! »

Isabelle Pacault était heureuse et soulagée après la victoire de son protégé, Toutancarmont. « C’est quand même bien quand c’est fini, les cross ! a-t-elle déclaré au micro d’Equidia. Mais c’était un beau spectacle et un beau cross aujourd’hui. » Toutancarmont, victorieux pour son retour à Pau début décembre, s’était ensuite incliné devant Touco dans le Prix Mortimer de Lassence. Elle avait expliqué que son jockey n’avait alors pas laissé le cheval dérouler. « Ils se sont relayés aujourd’hui, a ajouté Isabelle Pacault. Jonathan l’a monté à la perfection. Aujourd’hui, c’était magnifique. Je n’étais pas inquiète, je sais que Jonathan sait parfaitement à quelle vitesse il va. » Toutancarmont est actuellement au top et s’annonce très difficile à battre le 1er février. « Rendez-vous dans le Grand Cross », a conclu l’entraineur.

TOUCO PAYE SA FAUTE

Touco a commis une erreur au dernier passage de la nouvelle banquette et cette faute lui a certainement coûté cher. « Ce n’est pas une faute habituelle de sa part, a commenté Philippe Peltier, mais cela arrive. Sans cette faute, je pense qu’il aurait été assurément deuxième. Ce sont des erreurs qui coûtent cher en fin de parcours. Mais il court bien. »

Touco sera lui aussi au départ du Grand Cross de Pau, épreuve dont il avait conclu troisième en 2014. Ce spécialiste de Pau y sera à nouveau redoutable. « Le plus important, c’est qu’il rentre bien pour le Grand Cross, a ajouté l’entraîneur. L’objectif, ce n’était pas aujourd’hui, c’est dans trois semaines. On a vu une belle course aujourd’hui, c’était du beau spectacle. Avant le Grand Cross, on va "serrer les fesses", comme on dit. C’est un cheval qui n’a pas besoin de beaucoup sauter le matin. Il faut surtout les maintenir en forme, c’est cela le plus dur. Touco est un cheval en bonne santé, c’est déjà ça. Normalement, il devrait retrouver Bertrand Lestrade pour le Grand Cross. »

LE FRERE DE LORD CARMONT

Élevé au haras de Mirande, Toutancarmont est le frère du champion Lord Carmont (Goldneyev), vainqueur des Prix Murat (Gr2), Héros XII et Montgomery (Grs3), mais aussi deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris et troisième du Prix La Haye Jousselin (Grs1) en 2007. Lord Carmont a marqué les passionnés d’obstacle, d’autant qu’il avait l’habitude de partir devant et de durcir la course de bonne heure. Toutancarmont a eu une propre sœur en 2011. Son aptitude en cross, il l’a peut-être héritée de Kinamique (Panoramic), sa tante, deuxième du Prix Gaston de Bataille (L) 2004. Mère de Toutancarmont, Furie de Carmont (Carmont) n’a couru que deux fois, terminant quatrième à Auteuil, pour ses débuts, avant d’être arrêtée, pour sa seconde et dernière sortie.