Ce qui a manqué aux 3ans européens...

Autres informations / 21.01.2015

Ce qui a manqué aux 3ans européens...

Théoriquement, quatre 3ans auraient pu prétendre au titre de

meilleur cheval du monde en 2014 : Australia, The Grey Gatsby, Kingman et

Taghrooda. Mais leurs performances au cours de la saison 2014 n'ont pas suffi.

Expliquons pourquoi.

 

Le Derby n'a pas été suffisant pour Australia

Avec une valeur de 127, Australia est le meilleur 3ans dans

les ratings internationaux, à égalité avec Kingman et The Grey Gatsby. Cette

valeur, il la doit déjà à sa victoire dans le Derby d'Epsom (Gr1). Pour les

handicapeurs internationaux, il n'existe pas de "petit Derby" et la

valeur d'un gagnant à Epsom ne peut, par définition, descendre en dessous d'un

certain seuil, car le gagnant du Derby d'Epsom représente toujours une

exception dans sa génération

Il est unique, parmi des milliers de chevaux en Europe.

Australia a confirmé ensuite en gagnant le Derby d'Irlande, puis en battant ses

aînés dans les Juddmonte International Stakes (Gr1). Mais pour sa dernière

course, il a été battu par The Grey Gatsby dans les Qipco Irish Champion Stakes

(Gr1). Cette défaite, associée au fait qu'il n'ait pas battu d'aînés de tout

premier plan à York (Télescope et Mukhadram ne sont pas de grandes stars)

explique pourquoi il manque quelques points à Australia pour concurrencer Just

a Way et aussi pourquoi les handicapeurs internationaux ont dû revoir leur

jugement concernant The Grey Gatsby. Australia a également évité le combat de

l'"Arc", puis les grands rendez-vous de l'arrière-saison en raison

d'un problème de santé, ce qui n'a pas aidé à revoir à la hausse son rating.

 

Kingman a manqué d'opposition

Sincèrement, celui qui aurait pu mériter le titre de meilleur

cheval au monde parmi les 3ans est Kingman. Hormis sa défaite dans les 2.000

Guinées de Newmarket (Gr1), où James Doyle a reconnu être parti trop tôt -, ce

représentant de Juddmonte a réussi une saison parfaite.

Il était le leader dans une génération qui est bonne sur le

mile et comptait dans ses rangs Charm Spirit, Night of Thunder et Karakontie,

pour ne citer qu'eux. Les milers étaient d'un très bon niveau en 2014 et

Kingman était leur chef. Ce qui a manqué à Kingman, c'est finalement de gagner

une grande course à l'automne.

Mais pour cause de problèmes de santé, le cheval a dû

stopper sa carrière en pleine gloire, après sa balade dans le "Jacques Le

Marois" (Gr1).

Ce qui lui a fait défaut aussi, c'est de défaire plusieurs

grandes vedettes parmi les chevaux d'âge. Hormis Toronado dans les Sussex

Stakes (Gr1), les meilleurs aînés ne sont pas venus affronter Kingman dans les

conflits intergénérationnels sur le mile.

 

The Grey Gatsby vaut Australia

Outre son échec dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1)

imputable au terrain lourd, The Grey Gatsby n'a rien manqué cette saison. Il

s'est même permis le luxe de battre Australia dans les Irish Champion Stakes.

Certains diront que Joseph O'Brien n'a pas bien monté Australia à Leopardstown,

mais on peut répondre que Richard Hughes n'avait pas bien monté The Grey Gatsby

à York. Techniquement, The Grey Gatsby et Australia sont deux chevaux qui se

valent. Ils possèdent tous les deux un rating de 127 et c'est d'une grande

logique. Cela montre aussi que notre Prix du Jockey Club qu'a remporté The Grey

Gatsby n'a vraiment rien à envier au Derby d'Epsom. Un très bon cheval gagnant

du Derby français peut valoir celui d'Angleterre. Pour faire mieux, il aurait

fallu que The Grey Gatsby soit un cheval d'"Arc", ce qu'il n'a pas

tenté d'être.

 

Taghrooda, une défaite face à Tapestry qui coûte cher

Époustouflante dans les Oaks d'Epsom (Gr1), Taghrooda est

devenue une vedette en enlevant ensuite les "King George" (Gr1) face

aux mâles et à ses aînés. Mais cela n'a pas suffi. Pourquoi ? Parce que les

femelles de 3ans trouvent un engagement en "or" dans

l'"Arc" anglais de l'été par rapport aux mâles d'âge (53,5 kilos

contre 60 kilos). Il suffit d'être meilleure que la moyenne et de rencontrer

des mâles "juste bons" pour gagner cette course quand on est une

femelle de 3ans.

Techniquement, Taghrooda n'a pas vraiment réussi un exploit

en gagnant les "King George", contrairement à ce qu'indiquent les

statistiques (mais combien de femelles de 3ans ont couru les "King

George" ?). Ensuite, Taghrooda a été battue à la régulière par Tapestry

qui est une bonne pouliche, mais sans être une grande vedette. Cette défaite

coûte cher dans le rating final de Taghrooda.

Enfin, Taghrooda a terminé troisième de l'"Arc",

avec un parcours peu favorable, rappelons-le, ce qui est une bonne performance,

égale à sa démonstration dans les Oaks d'Epsom. Son printemps réussi n'a pas pu

masquer la fin de son été et son automne moins fringuant. Il a manqué un petit

plus à Taghrooda, ce qui explique sa valeur de 123 elle mériterait sûrement 125

selon nous -, soit sept livres de moins que Trêve il y a un an.