Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Gentildonna cheval de l’année 2014 au japon

Autres informations / 07.01.2015

Gentildonna cheval de l’année 2014 au japon

GENTILDONNA CHEVAL DE L'ANNÉE 2014 AU JAPON

Le Japan Racing Association a révélé ce mardi les chevaux de l'année au Japon. Sans surprise, c'est un triomphe pour la jeune retraitée Gentildonna (Deep Impact), sacrée meilleure jument d'âge et cheval de l'année. La jument a pris la direction de Northern Farm, et Katsumi Yoshida a révélé lors de la cérémonie qu'il y avait de fortes chances pour qu'elle soit présentée à King Kamehameha (Kingmambo). L'autre choix était Harbinger (Dansili). Gentildonna a remporté en 2014 le Dubai Sheema Classic et l'Arima Kinen (Grs1). Elle a vaincu à sept reprises dans des Grs1 au cours de sa carrière, dont deux Japan Cups (Gr1).

 

Meilleur cheval d'âge : Just a Way

Just a Way (Heart's Cry) a été sacré meilleur mâle d'âge. Le pensionnaire de Naosuke Sugai a conclu sa carrière par une très bonne quatrième place dans l'Arima Kinen. Il va stationner à Shadai. Encore meilleur cheval du monde dans les ratings internationaux, Just a Way a remporté de toute une classe le Dubai Duty Free (Gr1) en 2014. Cheval plutôt vu sur 1.800 à 2.000m, il a été dirigé sur les 2.400m à l'automne 2014. Il n'a pas pu s'illustrer dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1), où il courait correctement, mais s'est ensuite bien comporté dans le Japan Cup (Gr1), où il est deuxième, et sur les 2.500m de l'Arima Kinen.

 

Meilleure pouliche de 3ans : Harp  Star  (Deep Impact) a dominé de la tête et des épaules la génération des pouliches de 3ans au Japon, même si elle n'a décroché qu'un seul Gr1 au cours de sa carrière : les Oka Sho 1.000 Guinées. Elle aurait dû remporter le "Diane" japonais si elle n'avait pas eu un  aussi  mauvais parcours, ainsi qu'un problème à un fer. Harp Star est connue pour sa pointe de vitesse phénoménale, mais dans un parcours, elle a besoin d'attendre à l'arrière-garde. Malheureusement souvent vue en dernière position, il lui a parfois manqué quelques mètres pour s'imposer. La classe est là, il lui faut encore gagner en maniabilité. Sa ligne droite dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe restera l'une de ses performances les plus impressionnantes de 2014, tout en laissant énormément de regrets.

Meilleur poulain de 3ans : Isla Bonita

Gagnant des 2.000 Guinées japonaises et deuxième du Derby, isla Bonita (Fuji Kiseki) a été élu meilleur poulain de 3ans. La génération des mâles est plus homogène que celle des femelles, avec one and only (Heart's Cry), gagnant du Derby japonais et deuxième malheureux des Guinées, ou encore to the World (King Kamehameha), deuxième des "Guinées" et deuxième de l'Arima Kinen (Grs1). Neuvième du Japan Cup, Isla Bonita a cependant prouvé qu'il pouvait bien faire face à ses aînés en concluant troisième du Tenno Sho à l'automne (Gr1), battu à la fin par Gentildonna.

Meilleur cheval sur le dirt : Hokko Tarumae

Gagnant du Japan Cup Dirt (Gr1) en 2014, Hokko tarumae (King Kamehameha) est logiquement élu meilleur cheval sur le dirt au Japon. Son objectif de 2015 est le Dubai World  Cup  (Gr1).

Cette épreuve est revenue sur le dirt. C'est un beau défi pour le Japon, face à une coalition américaine qui s'annonce redoutable.

 

Meilleur poulain de 2ans : Danon Platina

Gagnant des Asahi Hai Futurity Stakes (Gr1), l'équivalent japonais du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), Danon Platina (Deep Impact) est logiquement sacré meilleur poulain de 2ans. Sujet avec beaucoup de vitesse, il a tracé une fin de course impressionnante dans cette épreuve et devra confirmer en 2015 son leadership, ce qui ne sera pas évident face à d'autres poulains ayant des marges de progression importantes. Parmi eux : le très vert Ash Gold (Stay Gold), frère d'Orfèvre et portrait craché de son aîné.

 

Meilleure pouliche de 2ans : Shonan Adela

Les Hanshin Juvenile Fillies (Gr1) sont l'équivalent japonais du Prix Marcel Boussac. En remportant cette épreuve au terme d'une fin de course très plaisante, shonan adela (Deep Impact) est logiquement sacrée meilleure pouliche de 2ans. Cette épreuve a notamment révélé les championnes japonaises Vodka, Buena Vista ou encore apapane. Harp Star y concluait deuxième, à un nez, en 2013. Shonan Adela devra prouver qu'elle est digne de cet héritage et cette performance est prometteuse. Ses dauphines des Hanshin Juvenile ne se laisseront cependant pas faire en 2015 : Let's Go donki (King Kamehameha) et Kokorono ai (Stay Gold) ont toutes deux montré des moyens, tout comme Roca (Harbinger), nièce de Deep Impact. Très malheureuse dans le Gr1 (huitième), elle sera à suivre avec attention en 2015. mikki Queen (Deep Impact), fille de Musical Way, a elle aussi laissé de très belles impressions en deux sorties dans des courses à conditions. Les Japonais n'hésitant plus à venir avec des 3ans pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1), tous ces jeunes éléments seront à surveiller.

 

Meilleur sprinter : Snow Dragon

Le Japon n'avait pas de sprinters de la trempe de Lord Kalanoa en 2014. snow dragon (Admire Cozzene), gagnant des Sprinters Stakes (Gr1), a été élu meilleur sprinter de l'année, malgré une décevante huitième place dans le Hong Kong Sprint.

 

Meilleur steeple-chaser : Apollo Maverick

Pas de surprise non plus pour l'élection du meilleur steeplechaser japonais : Apollo Maverick (Apollo Kingdom), gagnant du Nakayama Grand Jump 2014 (Gr1), a été élu.