Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Gentildonna quitte la scène en championne

Autres informations / 05.01.2015

Gentildonna quitte la scène en championne

L’Arima Kinen (Gr1) était la toute dernière sortie de la championne japonaise Gentildonna (Deep Impact). La jument était l’attraction de ce Gr1 de très haute volée. Près de 120.000 personnes s’étaient donné rendez-vous à Nakayama pour assister à la meilleure course japonaise de cette année. Outre Gentildonna, on retrouvait au départ le meilleur cheval du monde aux ratings internationaux, Just a Way (Heart’s Cry), qui effectuait aussi sa dernière sortie, Gold Ship (Stay Gold), vainqueur de cet Arima Kinen en 2012, double vainqueur du Takarazuka Kinen (Gr1) et cheval le plus populaire du Japon, Epiphaneia (Symboli Kris S), gagnant du dernier Japan Cup (Gr1) sous la selle de Christophe Soumillon, One and Only (Heart’s Cry), gagnant du Derby japonais 2014 (Gr1), Lachesis (Deep Impact), gagnante en dernier lieu des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1)... En s’imposant dans l’un des meilleurs lots que l’Arima Kinen ait jamais proposés, Gentildonna a confirmé qu’elle était bien la reine du Japon. Bien partie et placée en troisième position, elle a bien accéléré dans la ligne droite pour se porter au commandement et résister à la bonne fin de course de To the World (King Kamehameha).

LES ADIEUX A LA COMPETITION

Seul cheval à avoir remporté le Japan Cup deux années consécutives, Gentildonna est aussi la jument la plus riche de l’histoire des courses mondiales (près de 11.950.000 euros de gains). Gagnante de sept Grs1, elle a avant tout brillé au Japon, ne s’aventurant à l’étranger que pour le Carnaval de Dubaï et le Dubai Sheema Classic (Gr1) : deuxième de cette épreuve en 2013, elle s’y est montrée impériale en 2014. On peut regretter que la championne de Shadai Farm ne se soit pas aventurée en Europe, et notamment dans un Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) où sa présence aurait été un événement. Dernier Gr1 sur le turf de l’année au Japon, l’Arima Kinen permet aux champions de faire leurs adieux au public, en course et lors d’une cérémonie après les courses. En 2013, Orfèvre (Stay Gold) effectuait ses adieux. Cette année, plus de 40.000 personnes sont restées après les courses pour applaudir une dernière fois Gentildonna.

Elle va désormais rejoindre le haras et plus précisément Northern Farm, où se trouve sa mère, Donna Blini (Bertolini), gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) en 2005. Gentildonna devrait être présentée au top-étalon King Kamehameha (Kingmambo), père, entre autres, du champion sprinter Lord Kalanoa, de la championne japonaise Apapane ou des gagnants de Japan Cup Dirt (Gr1) Belshazzar et Hokko Tarumae. L’autre choix possible est Harbinger (Dansili), gagnant des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) par onze longueurs. Les premiers 2ans par l’étalon étaient en piste en 2014 et ils se sont très bien comportés. Il est tête de liste des étalons de première production au Japon.

TO THE WORLD S’AFFIRME

Le 3ans To the World est deuxième à moins d’une longueur de Gentildonna, après avoir fait le minimum de chemin au sein du peloton, où tout s’est ouvert. Il était piloté par William Buick. Deuxième des 2.000 Guinées japonaises (Gr1), il devra encore attendre pour décrocher son premier Gr1, mais s’affirme face à ses aînés. Il sera à suivre avec attention en 2014. To the World dispose de deux options. Il pourrait aller à Dubaï en mars, mais son entourage semble avoir une légère préférence pour l’Australie et Royal Randwick (Sydney), pour The Championship et les Longines Queen Elizabeth Stakes (Gr1, 2.000m).

GOLD SHIP VERS DUBAÏ

Gold Ship a bien fini en pleine piste. Le gris entraîné par Naosuke Sugai a dû s’élancer de la stalle 14 et a été placé à l’arrière du peloton. Rapproché au bout de la ligne d’en face, il a très bien fini pour se classer troisième, comme en 2013. Il n’avait pas été vu en piste depuis sa tentative dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), où son caractère bien trempé lui a joué des tours. Gold Ship va rester à l’entraînement à 6ans. Il devrait être dirigé vers les American Jockey Club Stakes (Gr2), le 25 janvier prochain, pour se préparer pour un voyage à Dubaï. Gold Ship devrait en effet être au départ du Dubai Sheema Classic (Gr1) où il tentera de succéder à Gentildonna. Un autre japonais est attendu au départ : Harp Star (Deep Impact), l’une des absentes de cet Arima Kinen.

JUST A WAY QUATRIEME POUR SA DERNIERE SORTIE

Meilleur cheval au monde aux ratings internationaux, Just a Way n’a pas démérité dans cet Arima Kinen. Il a dû s’élancer de la stalle numéro 15. Vu parmi les derniers, il a viré tout à l’extérieur dans le dernier tournant. Il a tracé les derniers six cents mètres les plus rapides (33’’40) de la course pour venir échouer de peu à la quatrième place.

La cérémonie de retraite de Just a Way a eu lieu ce dimanche 4 janvier à Kyoto, après les courses. Il n’y avait pas d’épreuve majeure ce dimanche, mais près de 12.000 personnes sont venues applaudir le cheval une dernière fois. Il va désormais rejoindre Shadai Stallion Station. Gagnant du Japan Cup (Gr1) après une monte magistrale de Christophe Soumillon, Epiphaneia n’a pu faire mieux que cinquième dans cet Arima Kinen. Vu en deuxième position dans le parcours, et tendu comme à son habitude, il n’a pas pu contenir les assauts des différents bons finisseurs, sans démériter.