Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Hanabi confirme sa qualité

Autres informations / 31.01.2015

Hanabi confirme sa qualité

C’est la favorite, Hanabi (Lawman), qui s’est imposée sûrement dans ce Prix Pic’Hardy (F). Vite sortie des stalles de départ, elle s’est rapidement portée à la hanche du leader. Elle a pris franchement la tête à l’entrée de la ligne droite, puis est bien repartie, sous la vive attaque de Bosra (Air Chief Marshal). Celle-ci a attendu pendant le parcours. Elle est venue ensuite très vite à l’extérieur, à mi-ligne droite, donnant même l’impression de pouvoir gagner, mais elle a dû s’incliner à la fin, face à la résistance d’Hanabi. Bosra, qui débutait, a confirmé l’estime que lui porte son entraîneur, Pia Brandt. Elle devrait enlever son maiden prochainement. Montée près des chevaux de tête, Toubax (Aqlaam) s’est bien défendue dans la ligne droite, prenant la troisième place. Elle a confirmé son aptitude à la fibrée manifestée lors de sa récente deuxième place à Pornichet. Galvez (Orpen) était loin de la tête pendant le parcours. Il a tracé une bonne ligne droite, terminant à la cinquième place, sans toutefois menacer les premiers.

HANABI EN CONSTANT PROGRES

Hanabi a débuté en décembre à Deauville, finissant troisième. Elle a ensuite terminé deuxième sur le même hippodrome, début janvier. Gagnante vendredi, elle a montré à son entraîneur, Tony Clout, ce qu’il voulait voir, comme il le confiait avant la course au micro d’Equidia : « Je suis content de ses deux premières courses. C’est une pouliche qui progresse. Lors de ses deux précédentes courses, elle était montée par un apprenti. Pour en savoir plus, je la fais monter sans la décharge par un jockey très expérimenté. » Hanabi a donc donné à son entraîneur la réponse qu’il attendait. Elle doit maintenant monter de catégorie, mais n’a sans doute pas encore fini de progresser.

HANABI, DE LA FAMILLE DE SHIGERU SUMMIT

Élevée en Irlande, Hanabi a été achetée foal 18.000 € lors des ventes de Goffs 2012. Elle a pour mère She’s a Minx (Linamix) dont elle est le premier produit. Sa deuxième mère, Shizao (Alzao), est gagnante de Listed en Irlande. Sa troisième mère, Shigeru Summit, a gagné le Prix du Calvados (Gr3) à Deauville. Enfin, sa quatrième mère, Reveryev (Irish River), est la génitrice d’Okabango (Unfuwain), bien connu en France pour avoir fait une longue et fructueuse carrière chez Jean-Claude Rouget, empochant notamment plusieurs Grands Prix régionaux, et de Danever gagnant de Gr2 en Australie.