Le bel anjou, roi de cagnes

Autres informations / 05.01.2015

Le bel anjou, roi de cagnes

Lauréat de la principale préparatoire à ce Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), le Prix du Comté de Nice (L), Le Bel Anjou (Malinas) a fait le doublé en s’imposant dans la "belle". Il a ainsi imité la reine de Cagnes, Wutzeline (Waky Nao), laquelle avait réussi pareille performance lors de l’hiver 2012/2013.

Impérial cet hiver sur la côte d’Azur, Le Bel Anjou a trouvé son hippodrome fétiche en Cagnes-sur-Mer. Son jockey, Alexis Acker, l’a monté "à la Philippe Chevalier". C’est-à-dire qu’il a longuement attendu au centre du peloton avant de se rapprocher facilement dans le tournant final. Il a alors pris franchement l’avantage pour aller sauter la double barrière. Et il n’a pas été inquiété dans la phase finale pour signer sa première victoire de Groupe, lui qui comptait trois places à ce niveau. Auteur du doublé "Grande Course de Haies de Cagnes (L)-Grand Prix de la Ville de Nice", Alexis Acker a confié au micro d’Equidia : « Je tiens à remercier l’entourage du cheval, dont son entraîneur, François-Marie Cottin. C’est une superbe victoire que m’offre Le Bel Anjou. Il a très bien sauté dans le parcours. Il s’est montré un peu allant par moment, mais au bout de la ligne d’en face, il était au-dessus du lot. »

Le lauréat du Grand Prix de Pau (Gr3) 2014, Kalmonto (Kalanisi), a fait bonne figure après avoir constamment évolué parmi les premiers. Il s’est octroyé le premier accessit devant Tango Lima (Turgeon), auteure d’un bel effort en pleine piste. Elle aussi toujours bien placée, Rose de Grugy (Alamo Bay) a conclu quatrième, précédant l’attentiste Mallorca (Falco). Venu comme un gagnant dans le tournant final, Rasique (Enrique) s’est complètement arrêté dans la ligne droite.

Le frère de Luky d’Anjou

Le Bel Anjou a été élevé par Gildas Vaillant, qu’on connaît surtout comme l’éleveur de la championne Princesse d’Anjou (Nononito), double lauréate du Grand Steeple- Chase de Paris (Gr1). Ce fils de Malinas a pour frère Luky d’Anjou (Ultimately Lucky), qui avait remporté un gros handicap à Cagnes-sur-Mer à l’âge de 4ans. Sa deuxième, Epsiba (Sharpen Up), a remporté un Gr3 sur le mile à Deauville, sous l’entraînement de Philippe van de Poële.

 

GRAND PRIX DE LA VILLE DE NICE

Gr3 - Steeple-chase - 140.000€- 4.600m

Pour tous chevaux nés en 2010 et antérieurement. Poids : 5 ans, 63 k.

1er LEBELANJOU(67)H7

Malinas & Epsibelle

Pr/Assoc. G. Augustin-Normand/Ec. Centrale El/Gildas Vaillant

Ent/F.-M. Cottin - J/A. Acker

2e KALMONTO (70) H9

Kalanisi & Tramonto

Pr/Y.-A. Briand - El/Mme Maureen Shenkin Ent/Y. Fouin - J/G. Ré

Arqana, Deauville, octobre 2007, yearling, 36.000 €, Logis à Prime

Equestrian Sarl

3e TANGO LIMA (66) F7

Turgeon & Très Passing

Pr/A. Jathière - El/Gestut Eulenberger Hof Ent/J.-P. Gallorini - J/J. Da Silva

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Rose de Grugy, Mal- lorca, Horabora Has, Vent d'Allier, Kingston, Rasique. Arrêté(e)(s) : Chegei Has, Cagnard. Tombé(e)(s) : Hidden. Non- partant : Badoudal.

(Turf) Très souple. 5'39''32. Ecarts : 10 - 3/4 - TETE.