Le champion du cross palois malberaux prend sa retraite

Autres informations / 13.01.2015

Le champion du cross palois malberaux prend sa retraite

C’est une page de l’histoire des courses paloises qui se tourne. Le champion de cross Malberaux (Michel Georges) prend sa retraite à l’issue de sa cinquième place dans le Prix John Henry Wright, ce dimanche. son fidèle jockey, David Cottin, nous a confirmé la nouvelle avant de nous expliquer : « Lors de sa rentrée, il était trop brillant, mais en belle condition. Cependant, le cheval n’a plus confiance en lui. il n’est plus sûr de lui. il fait des fautes qu’il ne commettait pas avant. Lorsqu’un cheval comme lui se met à agir de la sorte, cela peut avoir des conséquences dramatiques. Il a désormais 12ans et étant donné tout ce qu’il a accompli, il mérite qu’on le respecte. » Malberaux a remporté quatre fois consécutivement le Prix Gaston de bataille (L), le Grand Cross palois, un record ! Il a évidemment marqué son entraîneur, Philippe Cottin, et David, lequel a ajouté : « Malberaux est un cheval extraordinaire. C’était un vrai spécialiste de Pau. Il connaissait l’hippodrome par cœur et c’était un plaisir de le monter. Lui se régalait sur le cross, il s’amusait, et de mon côté, je prenais beaucoup de plaisir à le monter. Lorsque nous l’avons dressé sur le cross, il a tout de suite compris ce qu’on lui demandait. il a remporté son premier Grand Cross de Pau alors qu’il n’en était qu’à sa troisième sortie dans la discipline. » David Cottin a du mal à détacher une course plus qu’une autre : « Au total, j’ai gagné une douzaine de courses avec lui. Elles ont toutes été belles. Cela a toujours été de grands moments, d’autant qu’il était entraîné par mon père. je me suis régalé avec lui et lui s’est régalé sur le cross. C’est vrai que le premier Grand Cross de Pau, que nous avons gagné ensemble, m’a marqué. » De son côté, Philippe Cottin nous a confié : « Nous avons décidé de l’arrêter car il n’est plus sûr de lui. Malberaux mérite tellement de respect qu’il faut l’arrêter avant qu’il ne lui arrive quelque chose. toutes ces victoires dans le Grand Cross de Pau m’ont marqué, je ne peux pas en détacher une. »

UNE REGULARITE DE METRONOME ET QUATRE GRANDS CROSS DE PAU A SON PALMARES

Coélevé par Michel Pigaut et madame Fossey, Malberaux a couru sous les couleurs du premier nommé et l’entraînement de Philippe Cottin. Après des premiers pas discrets en plat à Pornichet, il a débuté sur les haies à Vertou, prenant une bonne troisième place. Il s’est montré très régulier sur les obstacles, avant d’ouvrir son palmarès le 13 mai 2007, dans un steeple à Méral. C’est le 23 janvier 2009, à 6ans, qu’il gagne son premier cross, dans son fief palois. Pour sa troisième sortie dans la discipline, il s’impose dans le Prix Gaston de bataille 2009, son premier Grand Cross palois, avec Jonathan Plouganou. Il y en aura trois autres : deux avec David Cottin et un avec Sébastien Zuliani. Malberaux a également terminé deuxième du "Gaston de bataille" 2014, à 11ans. Au total, il a gagné à quatorze reprises et s’est placé vingt-et-une fois en quarante-sept sorties, ce qui veut dire qu’il a fait trente-cinq fois l’arrivée, démontrant sa grande régularité. Salut l’artiste !