Le hat trick de pump pump boy

Autres informations / 14.01.2015

Le hat trick de pump pump boy

Lauréat de ce Prix du Docteur Gazagnaire (D) en 2013 et 2014 – sous l’entraînement de Marc Pimbonnet – Pump Pump boy (Kingsalsa) a réussi le triplé en 2015. Longtemps dans le sillage de Le Ring (Slickly), qui l’a emmené assez loin, Pump Pump Boy est passé à l’attaque à deux cents mètres du poteau. Il a ensuite résisté avec assurance à l’attaque de Kerosin (Tertullian) qui était venu vite à l’extérieur. Le favori, Espero (Verglas), a eu un bon parcours mais n’a pu venir se mêler à la lutte pour la victoire. D’après Ioritz Mendizabal, son jockey, le cheval manquait encore d’un parcours. Derrière Pump Pump Boy et Kerosin, il faut noter le bon effort final de Petits Potins (Verglas), qui confirme sa quatrième place du Prix Petit Étoile (L) où elle débutait sur P.S.F.

Pump Pump Boy est sous la responsabilité de Jean-Pierre Gauvin depuis le printemps 2014. Son entraîneur a analysé après ce succès : « C’est un cheval incroyable, qui est très facile et plaisant à entraîner. C’est un vrai cheval de course. Ici, il le fait vraiment bien. Je le trouvais mieux qu’à Marseille [où le cheval a terminé deuxième le 5 décembre, ndlr]. C’est un cheval qui est mieux l’hiver. Il va courir directement la "Riviera". Il a besoin de temps entre ses courses et je veux le présenter avec de la fraîcheur. » Pump Pump Boy a déjà couru trois fois la "Riviera" (L) et son meilleur classement est une troisième place en 2013.

Quatrième, Le Ring a satisfait Frédéric Rossi qui a expliqué au micro d’Equidia : « Le cheval n’avait rien pour lui : ce n’est ni sa piste, ni sa distance. Il a eu un beau passage à mi-ligne droite. Cette course avait pour but de l’avancer pour la rentrée parisienne. Il ne va pas courir la "Riviera". Son objectif est le Prix Altipan. »

LE COUSIN DE BLUSTER

Élevé par Jean-Claude Bouret, Pump Pump Boy est un fils de Pump Pump Girl (Kendor), une jument qui a bien gagné sa vie dans la catégorie des handicaps sous les ordres de Maxime Césandri. Pump Pump Boy est le deuxième de ses cinq produits ayant couru. Tous les produits de Pump Pump Girl ayant couru ont gagné. Avant Pump Pump Boy, elle avait donné Miss Pump Pump (Muhtathir), qui s’est imposée sur la piste de Saint-Cloud.

Tropical Moon (Pharly), la deuxième mère, est aussi à l’origine d’un gagnant de Listed en Italie et de Tell Me Why (Distant Relative) qui est, elle, la mère de Bluster (Indian Rocket), vainqueur du Prix Servanne (L) à Chantilly et deuxième du Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3).