L'expérience d'aratika fait la différence

Autres informations / 17.01.2015

L'expérience d'aratika fait la différence

CAGNES, VENDREDI

Les deux premiers à l'arrivée du Prix Cheret (F) ont occupé

cette place dès l'ouverture des stalles. En effet, Aratika (Air Chief Marshal),

qui courait la neuvième course de sa carrière, a pris la tête dès le début.

Elle a progressivement durci la course et, jusqu'au passage du poteau, a su

résister à la belle attaque de Matken (Kendargent). Cherbourg (Dunkerque), qui

a tracé son parcours tout près des premiers le long de la corde, est venu se

mêler à la lutte pour la victoire et a échoué finalement de peu pour un

meilleur classement. On peut noter que beaucoup de chevaux ont été pris de

vitesse dans la ligne droite. Landigou (Le Havre), en particulier. Ce seul

inédit de la course s'est montré très "vert" et a eu du mal à suivre

le brusque démarrage. Il mérite d'être suivi dès sa prochaine sortie.

 

Une mère placée de Listed

Élevée par Élisabeth Vidal, Aratika a été achetée 17.000 €

par William Walton aux ventes Osarus de La Teste, en septembre 2013. La mère

d'Aratika, Nostalchia (Généreux Génie) s'est placée troisième du Prix

Imprudence (Listed à l'époque). Elle a produit plusieurs chevaux qui ont duré,

comme Nostaltir (Muhtathir) et Munostal (Munir). Cette famille remonte à satu,

la mère de sigy.