Rentrée gagnante de sunny

Autres informations / 23.01.2015

Rentrée gagnante de sunny

Sunny (Muhtathir), qui effectuait sa rentrée après plus de six mois d’absence, s’est imposé sûrement dans ce Prix de la Crau (D). Parti très vite, Hatari (My Risk) a imprimé un train sélectif à la course. Sunny s’est placé près des leaders dès le départ ; il a ainsi tracé son parcours bien caché le long de la corde. À mi-ligne droite, il s’est décalé au centre et a bien accéléré. Il a ensuite contré facilement toutes les attaques, sans que son jockey ne lui donne un seul coup de "bâton". Interrogé au micro d’Equidia, Ioritz Mendizabal a expliqué : « Aujourd’hui, Sunny effectuait une rentrée ; il fallait donc le respecter. C’est pourquoi je l’ai repris en partant, afin qu’il ait un parcours bien à l’abri. Je n’ai pas été dur avec lui et il le fait bien. Je suis très heureux pour son propriétaire, Bernard Magrez, un homme fidèle à l’écurie.» On devrait retrouver Sunny dans le Prix Sky Lawyer, le 8 février. Cette course constitue son principal objectif du meeting, comme l’a précisé Simone Brogi, assistant de Jean-Claude Rouget, avant la course.

Emmenée en main jusqu’aux stalles de départ, Fanny (Panis) était très nerveuse avant la course. Reprise en partant, elle a tracé son parcours en dernière position, le long de la corde. Encore loin des premiers à l’entrée de la ligne droite, elle a dû slalomer entre plusieurs chevaux pour progresser, et a fini très fort pour arracher la deuxième place. Tenante du titre, Pretty Panther (Hurricane Run), troisième, a bien couru également. Après avoir attendu en bonne position dans le parcours, elle a bien fini sans pouvoir résister à la belle fin de course de Fanny. Le généreux leader, Hatari, ne s’est jamais avoué vaincu dans la ligne droite. Son courage lui a permis de garder une honorable cinquième place.

Outre Sunny, dont c’est l’objectif annoncé, on retrouvera sans doute plusieurs de ces spécialistes de la "fibrée" dans le Prix Sky Lawyer. À moins que certains candidats ambitieux ne se présentent sur une distance un peu plus longue dans le nouveau Prix Saônois (L), sur les 1.600m de la P.S.F., le 14 février.

UNE FAMILLE POLYVALENTE

Jean-Claude Rouget avait acheté Sunny yearling en octobre, à Arqana, pour 25.000 euros, alors qu’il était présenté par le haras du Mézeray. Il s’agit d’un frère de Vol Solitaire (Loup Solitaire), gagnant de Gr2 sur les claies britanniques, de Jgacira (Sillery), deuxième de Gr3 en Italie, ou encore de Glazed Frost (Verglas), deuxième du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L). Vol Sauvage (Always Fair), sa mère, est une sœur de Melbo (Grape Tree Road), gagnant de Listed à Auteuil, et de Versainville (Groom Dancer), deuxième du Grand Prix de La Teste (L)