The only one évite les coups

Autres informations / 11.01.2015

The only one évite les coups

Favori du Prix de Martanville (F) après avoir débuté de façon plaisante sur ce parcours, The Only One (Siyouni) s’est acquitté de sa tâche sans émotion. Pierre-Charles Boudot a pu rapidement le placer en tête de la course, et le poulain a rallié le poteau en tête, après s’être défait d’Autumn Fury (Nayef) au début de la ligne droite.

S’il a connu un parcours limpide, ce n’est pas le cas de quelques-uns de ses rivaux. Deuxième, tout près du gagnant, Dream On (Fuissé) est encore parmi les derniers à l’entrée de la ligne droite. Johan Victoire a dû le déboîter à l’extérieur, et le poulain a alors comblé un terrain considérable, tout en cherchant un appui sur sa droite. L’inédit Boson (Dyhim Diamond) s’est quant à lui trouvé ligoté à la corde, et s’est très bien relancé quand il a eu le passage. C’était trop tard pour inquiéter les premiers, mais il prend une prometteuse quatrième place.

UN NOUVEAU GAGNANT POUR TRICE

The Only One offre un nouveau succès à son père Siyouni, dont il appartient à la première production. Le poulain avait été présenté en octobre 2013 à Arqana, par le haras d’Elbe, qui en est aussi l’éleveur. Il avait été racheté pour 28.000 €. Il s’agit d’un fils de l’excellente poulinière Trice (Highest Honor). Six de ses huit produits en âge de courir sont désormais gagnants. Sa meilleure fille se nomme Tassara (Sendawar), troisième du Prix Vanteaux (Gr3) pour l’entraînement d’Yves de Nicolay également. De cette famille maternelle sont également issues Top Toss (Linamix), gagnante du Prix d’Aumale (Gr3) et mère de la regrettée Lesstalk in Paris?(Cape Cross), deuxième du Total Prix Marcel Boussac (Gr1), et de Dastarhon (Dansili), deuxième d’une Poule d’Essai des Poulains (Gr1).