Umberto rispoli entame fort 2015

Autres informations / 05.01.2015

Umberto rispoli entame fort 2015

Umberto Rispoli ne pouvait pas commencer 2015 d'une meilleure manière. Le jockey italien a remporté quatre victoires le jour de l’an à Sha Tin. Pendant quelques heures, il était même tête de liste mondiale. Le soir, aux États-Unis, José Ortiz, James Graham et Victor Carrasco (respectivement à Aqueduct, Fair Grounds et Laurel Park) ont eux aussi signé un coup de quatre mais dans des courses plus faciles. Un turfiste chanceux aurait touché pas moins de 775/1 avec un report des quatre gagnants d'Umberto Rispoli, qui s'est imposé avec le favori Why Why (1,9), le deuxième favori Celestial Smile (3,4/1) et les outsiders Ovett et Optimization Star (10/1 et 12/1).

Umberto a une explication très simple à son exploit du 1er janvier : « Joao Moreira et Zac Purton n’étaient pas là et donc nous avions plusieurs bonnes montes à se partager. Je me suis retrouvé sur des bons chevaux et j’ai gagné. À Hongkong, nous n’avons pas le droit d’avoir des agents, donc il faut travailler dur le matin et gérer ses rapports avec les entraîneurs et les propriétaires. Moreira et Purton sont les jockeys têtes de liste et, pour les autres, c’est difficile de leur prendre des montes, alors que pour eux c’est plus facile de faire descendre un autre jockey. Mais cela se passe un peu partout de cette manière. »

Le jour de l’an a donné des frissons à Umberto Rispoli : « Je pouvais gagner cinq courses. En effet, suite à un malentendu avec l’entraîneur, j’ai dû laisser tomber l’engagement avec Charity Kingdom et j’ai été remplacé par Gérald Mossé. C’est bien, j’ai fait un cadeau d’anniversaire [Gérald Mossé fêtait ses 48 ans samedi, ndlr] a mon beau-père ! Après j’ai eu un incident au départ de la septième : le cheval de Gérald s’est mis en chandelle à l’ouverture des stalles et, en descendant, il m’a donné un sacré coup à une épaule. J’ai terminé ma course quatrième avec un mal de chien et je suis passé voir les docteurs qui, heureusement, m’ont donné le feu vert pour continuer. J’avais encore deux courses à gagner... »

Umberto Rispoli a bien appris les règles de son métier : « C’est mon quatrième hiver à Hongkong et se suis heureux parce que j’ai déjà gagné huit courses alors que mon record est de treize victoires pendant la saison 2012/2013. La bonne chose c’est d’avoir ouvert d’autres portes : j’ai eu la chance de monter pour John Moore et Paul O’Sullivan, qui utilise beaucoup Zac Purton. Paul O’Sullivan m’a proposé une dizaine de montes d’ici à la fin du mois parce que son jockey est mis à pied. »

Le jockey italien a prolongé son contrat avec le Jockey Club jusqu’au 1er mars. Après, il effectuera son retour en France chez Mikel Delzangles : « Jeudi, après les courses, j’ai reçu un texto pour la bonne année et des félicitations pour le coup de quatre. Merci patron ! Je pense que les prochaines semaines seront très importantes. Le 18 janvier, il y a à l’affiche le Hong Kong Classic Mile, la première épreuve de la Triple couronne, et il faut trouver dès maintenant son cheval pour le Derby. Si j’en touche un bon je pourrai faire un aller- retour à la mi-mars. Sinon, tant pis, je me concentrerai sur la saison française. »

De son côté, Gérald Mossé, en plus de la victoire avec Charity Kingdom le jour de l’an, s’est fait un double cadeau dimanche. Il a remporte deux victoires avec Triumphant Dragon et Young Talent. Ce "jeune talent" français est maintenant cinquième dans le classement des jockeys à Hongkong avec seize victoires.