Un hippodrome anglais rouvre ses portes tandis qu’un hippodrome américain ferme les siennes

Autres informations / 12.01.2015

Un hippodrome anglais rouvre ses portes tandis qu’un hippodrome américain ferme les siennes

L’hippodrome anglais de Chelmsford City, anciennement baptisé Great Leighs, a rouvert ses portes ce dimanche. Situé dans le Comté d’Essex, à une distance raisonnable de Newmarket, ce champ de course équipé d’une piste synthétique était, en avril 2008, le premier hippodrome à sortir de terre en Grande-Bretagne depuis Tanton, en 1927. Mais il avait été fermé moins d’un an plus tard, en janvier 2009, en proie à des difficultés financières. Un syndicat, dirigé par le propriétaire de Betfred, Fred Done, a acheté l’hippodrome, et 58 réunions sont prévues cette année.

À l’inverse, l’hippodrome américain d’Atlantic City fermera ses portes le 16 janvier prochain. Atlantic City avait une longue et belle histoire : c’est ici que le champion Kelso avait débuté, en 1959, et l’hippodrome avait accueilli plus de 100.000 personnes lors de l’Atlantic City Pop Festival, en 1969, deux semaines après Woodstock. Mais le public avait délaissé l’hippodrome dans les années 70, quand des casinos avaient ouvert dans la ville d’Atlantic City, située à une vingtaine de kilomètres du champ de courses. Il n’accueillait plus que six réunions par an.