Zafiro en cheval serieux

Autres informations / 23.01.2015

Zafiro en cheval serieux

Dans le Prix du Suquet (F), course pour inédits de 3ans, Zafiro (Sageburg) s’est imposé très facilement. Cette épreuve a été dominée par les trois pensionnaires de Jean-Claude Rouget qui se sont emparés des trois premières places. Zafiro, parti sur une hésitation, s’est pourtant vite retrouvé en troisième position le long de la corde. Pour aborder la ligne droite, il occupait toujours cette place. Trouvant facilement le passage peu après, il a pris la tête et placé une belle accélération. Il n’a fait ensuite que creuser l’écart avec ses poursuivants, passant le poteau avec une bonne avance. Interrogé au micro d’Equidia, Ioritz Mendizabal estimait que ce cheval est « sérieux ». Nul doute sur ce jugement : Zafiro va même probablement encore progresser. Team Colors (Street Cry), deuxième, a aussi fait bonne impression. Il s’est tenu au sein du peloton, en dehors, dans la première partie du parcours. Décalé ensuite à mi-ligne droite, il a bien fini et pour aller chercher Closer to Home (Soldier of Fortune), troisième. Ce dernier, attentiste également, a longtemps fait illusion pour la deuxième place, sans avoir pu accrocher le futur lauréat au moment de son accélération. Simone Brogi, assistant de Jean-Claude Rouget, interrogé lui aussi au micro d’Equidia, révélait : « Ces trois poulains travaillent souvent ensemble à l’entraînement ; l’important, aujourd’hui, était qu’ils prennent une bonne leçon. Zafiro est un poulain sérieux et plus mûr que les deux autres qui sont encore un peu verts. C’est sans doute ce qui a fait la différence.»

Ces trois poulains sont décidément inséparables : ils ont été tous trois, comme beaucoup de pensionnaires de Jean- Claude Rouget, débourrés par Nicolas Blondeau à Saumur. Il convient de souligner sa précieuse contribution à la construction de ce beau succès.

On notera les débuts encourageants d’Emperador (Aussie Rules), qui était en queue de peloton au début. Il a refait ensuite du terrain dans la ligne droite pour finir à la cinquième place, sans inquiéter les premiers cependant.

UN NEVEU DE ROBIN DES CHAMPS

Élevé à Nonant-le-Pin, Zafiro a été acheté 45.000 euros par son entraîneur aux ventes d’octobre 2013 de Deauville. Sa mère, La Romagne (Art Français), a déjà produit Robin du Nord (Voix du Nord), placé du Prix Luthier (L), et Romain des Vignes (Smadoun), bien connu dans les handicaps. La deuxième mère de Zafiro est Relayeuse (Iron Duke), qui a, elle, plutôt produit des chevaux d’obstacle. Elle est la mère des étalons Robin des Champs et Robin des Prés. Elle est aussi la grand-mère de Pour Dol, Colorado Seven, Mon Milord et Dolelouis, qui sont tous bien connus à Auteuil.