"california" à dubaï

Autres informations / 10.02.2015

"california" à dubaï

Art Sherman a confirmé que son pensionnaire California Chrome (Lucky Pulpit) irait bien à Dubaï pour disputer le Dubai World Cup (Gr1). Le gagnant du Kentucky Derby s’est classé deuxième des San Antonio Invitational Stakes (Gr2), samedi à Gulfstream Park. Il a été battu à la régulière par Shared Belief (Candy Ride). Ce dernier est aussi engagé dans le Dubai World Cup, mais il ne fera pas le voyage. Son entourage a en effet l’intention de rester aux Etats-Unis. Ce spécialiste de Santa Anita devrait encore évoluer sur son terrain pour sa prochaine sortie : le Santa Anita Handicap (Gr1).

Le Dubai World Cup va attirer des candidatures étrangères de prestige, principalement en provenance des États-Unis et du Japon. Les six premiers du Breeders’ Cup Classic, sauf le quatrième Shared Belief, devraient en effet se donner rendez- vous sur le dirt de Meydan.

Les candidatures américaines et japonaises se précisent. Côté américains, on retrouvera donc, sauf pépin physique, Bayern (Offlee Wild), 1er du Breeders’ Cup Classic (Gr1), California Chrome, Tonalist (Tapit), cinquième du Classic et gagnant des Belmont Stakes (Gr1), ainsi que Candy Boy (Candy Ride), sixième du Classic et déjà présent à Meydan. Côté japonais, on retrouvera epiphaneia (Symboli Kirs S), gagnant du Japan Cup (Gr1) et deuxième meilleur cheval du monde aux ratings internationaux, ainsi que Hokko Tarumae (King Kamehameha), gagnant du Japan Cup Dirt (Gr1).

Côté européens, à part le deuxième du Breeders’ Cup Classic Toast of new York (Thewayyouare) qui est un cas à part, il n’y a pas encore eu d’intérêt marqué pour la nouvelle formule du Groupe 1. Par exemple, le voyageur red Cadeaux (Cadeaux Généreux), qui avait participé aux deux dernières éditions du Dubai World Cup, ne fera finalement pas le déplacement. Son entourage a préféré l’envoyer en Australie pour The Championship, à Royal Randwick.