Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

débuts tonitruants de manark sur le dirt !

Autres informations / 20.02.2015

débuts tonitruants de manark sur le dirt !

Manark FR (Mahabb) n’avait été que l’ombre de lui-même dans l’Al Ruwais (Gr3 PA), début février dernier sur le gazon d’Abu Dhabi. C’est ce que confiait son entraîneur, Erwan Charpy, quelques minutes avant le Bani Yas (Gr2 PA). Si le cheval avait bien travaillé sur le dirt, il effectuait toutefois ses débuts en compétition sur cette surface. Toujours placé en deuxième position, à l’extérieur du leader, Tm Super Bird Us (Burning Sand), Manark est passé à l’attaque à six cent mètres de l’arrivée. L’élève du haras de Mandore s’est littéralement envolé. Il s’impose de dix longueurs, ne laissant aucune chance à ses adversaires. Bigg N Rich US(Falina des Fabries) conserve la deuxième place tandis que Callateral Us (Câlin du Loup), encore avant-dernier à la sortie du tournant final, venait prendre le dernier accessit à Af Lafeh Ae (Amer) dans les derniers mètres.

Lauréat d’un Gr2 PA sur cette même distance en Europe, Manark, qui porte les couleurs du cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum, a montré une belle aptitude à la piste en dirt de Meydan et a fait plaisir à tout son entourage, en particulier son entraîneur, le Français Erwan Charpy.

Il a confié au micro de Dubai Racing TV : « Nous avons toujours pensé que c’était un bon cheval et c’est pourquoi nous avions été si déçus par sa performance à Abu Dhabi en dernier lieu. On ne sait pas ce qu’il s’est passé mais le cheval n’était pas lui-même et était incontrôlable. Un certain nombre d'éléments plaidaient en sa faveur aujourd’hui, mais après une telle déconvenue l’autre jour, vous retenez votre souffle. Il avait très bien travaillé cette semaine et avait impressionné son jockey. Paul [Hanagan, ndlr] m’avait dit qu’il avait trouvé un autre cheval. J’avais espoir qu’il reproduise sur la piste ce qu’il montrait le matin à l’entraînement. » Cette victoire sur le dirt ouvre de nouveaux objectifs potentiels pour Manark : « C’est compliqué car des épreuves sur de courtes distances, il n’en reste surtout que sur le gazon d’Abu Dhabi. Mais si nous arrivons à le rendre moins allant dans un parcours, nous pourrions alors tenter de le rallonger. À l’heure actuelle, il pourrait disputer le Liwa Oasis (Gr1 PA) sur cette même distance à Abu Dhabi mais nous devons d’abord y réfléchir. Le plus important est que les pur-sang arabes ont toujours apporté de belles satisfactions à cette casaque et nous sommes contents d’avoir répondu présent aujourd’hui. »

LE PROPRE FRÈRE DE MESTOR

Manark est le propre frère de Mestor, lauréat de l’Abu Dhabi 3yo Championship (L) et deuxième des Emirates Equestrian Federation Intational Stakes (Gr2 PA). Mendra est la propre soeur de Sousoff (Sousse), lauréat du Prix de Carthage à Toulouse (Gr2 PA) et troisième du Bani Yas (Gr2 PA). Sa grand-mère, Menine (Manganate), est une propre soeur du chef de race Dormane (Manganate).

 

BANI YAS SPONSORED BY MOHAMMED BIN RASHID AL MAKTOUM CITY DISTRICT ONE

Gr2 PA, 1.400m, 40.000 $

1er MANARK FR (M6) Paul Hanagan

(Mahabb & Mendra par Sousse)

Pr. : Cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum

El. : E.A.R.L. de Beguerie

Entr. : Erwan Charpy

2e BIGG N RICH US (M8) Wayne Smith

(Falina des Fabries & Viraac par Virgule Al Maury)

Pr. : Athbah Stud

El. : Darley Stud Management LLC

Entr. : Éric Lemartinel

3e CALLATERAL US (M7) Tadhg O'shea

(Câlin du Loup & Tomoka Kate par Ala Croixnoire)

Pr. : Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

El. : Dianne Waldron

Entr. : Salem Al Ketbi

Autre concurrents dans l’ordre d’arrivée : Af Lafeh (AE), Areem

(FR), Tm Super Bird, Its far from Over (US).

Non partant : Sha'Red (FR). Écarts à l’arrivée : 10, nez, 1,25, 10, 1, 1,75