Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Debuts victorieux de five fifteen

Autres informations / 01.02.2015

Debuts victorieux de five fifteen

La pensionnaire de Xavier Nakkachdji, Five Fifteen (Zafeen), s’est imposée de peu mais sûrement dans ce maiden réservé aux pouliches de 3ans, où elle était la seule inédite au départ.

Elle a eu un parcours sans encombre au sein du peloton. Elle a progressé ensuite à l’extérieur au début de la ligne droite et a bien prolongé son effort pour venir prendre l’avantage aux abords du poteau. Sortie vite des stalles de départ, Anadun (Dunkerque) a galopé en deuxième position jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Elle a alors pris le commandement et a bien lutté jusqu’au bout sans pouvoir résister à Five Fifteen.

Crystal Gazing (Diamond Green) a tracé son parcours tout près des chevaux de tête, mais elle n’a pu réellement accélérer dans la ligne d’arrivée, finissant troisième.

DIRECTION "D"

Xavier Nakkachdji était satisfait après la course. Il a déclaré au micro d’Equidia : « Five Fifteen a été préparée depuis longtemps. Cette pouliche bien née a hérité de la vitesse que transmet son père mais il y a aussi de la tenue dans son pedigree du côté maternel. Nous allons profiter d’être sur place pour lui trouver une "D" sur cet hippodrome avant la fin du meeting. »

UNE GRANDE FAMILLE LAGARDERE

Élevée au haras du Petit Tellier, Five Fifteen a été achetée 40.000 euros par Prime Equestrian aux ventes d’octobre 2013 de Deauville. Elle est le sixième produit de sa mère, Fragrancia (Linamix). Sa grand-mère, Fragrant hill (Shirley Heights), s’est révélée une poulinière exceptionnelle réussissant particulièrement bien avec Linamix, d’où Fragrant Mix, gagnant du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), Alpine rose, gagnante du Prix Jean Romanet (Gr1) , Fracassant, gagnant du Prix d’Hédouville (Gr3), et Fascinating Mix, gagnant de Listed. Fragrant Hill a aussi produit Fraloga (Grand Lodge), troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Enfin, sa troisième mère, English Spring, est gagnante des Prince of Wales’s Stakes (Gr2) et mère de Spring oak, gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3). Cette pure famille Lagardère a donc produit de multiples gagnants et placés de Groupes et apporte aussi bien de la vitesse que de la tenue.