Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Growing glory se révèle sur la côte… comme liliside

Autres informations / 10.02.2015

Growing glory se révèle sur la côte… comme liliside

Dans le Prix de la Californie (L), Growing Glory a imité une ancienne compagne d’entraînement et de couleurs, Liliside (American Post), lauréate de cette même épreuve en 2010. Comme Liliside, Growing Glory est petite par la taille, mais teigneuse à la lutte. Et elle ne fait que progresser. Dimanche, à l’instar de Kerosin (Tertullian), lauréat du Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (L), elle a bénéficié d’un parcours idéal, dans le dos de l’animateur, avant de faire preuve de courage pour l’emporter. Growing Glory peut-elle avoir une destinée à la Liliside avec une fin plus heureuse dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) ? Difficile de le dire dès ce 9 février. Mais si l’on compare les palmarès des deux pouliches à la même période, il est évidemment que celui de Growing Glory est meilleur que celui de Liliside. Ainsi, avant de se présenter dans la Listed cagnoise, la fille d’American Post avait gagné son maiden à Angoulême, s’était classée deuxième d’un réclamer, puis elle avait enlevé un handicap qui se disputait sur le parcours de "la Californie", c’est-àdire sur les 1.500m gazon à l’époque. Growing Glory a quant à elle débuté dans le Prix de la Motte Sassy (F), qui révèle chaque année des éléments de qualité. Elle est ensuite tombée sur un “os” à Bordeaux, Zaridiya (Duke of Marmalade), puis elle a enchaîné par deux succès à Marseille-Vivaux et une deuxième place dans le Prix Joseph Collignon (A) avant de gagner sa première Listed. Sa progression est allée de pair avec des sorties sur le sable, là où la fille d’Orpen est très incisive. Growing Glory n’a en effet couru qu’une seule fois sur le gazon. Mais elle doit être capable de produire la même valeur sur les deux surfaces, si la piste est bonne. Cependant, même si Growing Glory va être engagée dans les classiques, il ne faut pas oublier que ce Prix de la Californie est aussi une étape qualificative vers la finale du All- Weather Championship. Il serait intéressant de la voir profiter de sa forme et de son métier sur le sable du côté de Lingfield car il y aura peu de 3ans avec son "bagage" dans l’étape qui lui est ouverte.

Dimanche, pour les attentistes, la mission était quasi impossible et c’est pourquoi la deuxième place de Djoko (Air Chief Marshal) peut être qualifiée de bonne performance. Le protégé de Philippe Sogorb a refait du terrain sur la lauréate et il a été très courageux. Cette sortie l’a endurci et avec quelques mètres en plus, dans le Prix Policeman (L), il peut se rapprocher de la victoire. Acheté à Tattersalls par Ana Imaz Ceca, Muqaawel (Daaher) a un peu surpris en se classant troisième. Mais il a le profil pour bien faire dans les Listeds provinciales, ou dans les classiques espagnols.