Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Guy cherel domine par les gains et le nombre de victoires

Autres informations / 18.02.2015

Guy cherel domine par les gains et le nombre de victoires

Comme en 2013 et en 2014, Guy Cherel domine le classement

des entraîneurs. Il a notamment réalisé un remarquable "coup de cinq"

en décrochant la moitié des épreuves de la réunion du 15 février. Mieux encore,

il améliore nettement son score de 2014 en passant de 16 à 26 victoires, et de

624.500 euros de gains à 787.090. Dans le Grand Prix de Pau

(Gr3), ses pensionnaires Vent Sombre (Network), Salder Roque (Muhtathir) et

Boisblanc (Network) se classent respectivement premier, troisième et quatrième.

Les deux fils de Network lui avaient offert quinze jours auparavant un doublé

dans le Prix Renaud du Vivier (L). Balle au Centre (Poliglote) a décroché deux

victoires en haies. Forthing (Barastraight) et Little Stream (Poliglote) se

sont classés respectivement premier et troisième du Prix Antoine

de Palaminy (L). À Pleines Dents K (Scorpion) a décroché

deux victoires sur steeple au Pont-Long.

Après deux troisièmes places en 2013 et 2014, Emmanuel

Clayeux progresse d'un rang et se classe deuxième au palmarès des entraîneurs

de ce meeting. Venus de Thaix (Network) a gagné deux cross country et s'est

classée proche deuxième du Prix Jules de Saint-Sauveur. Kilkil (Martaline) a

débuté sur les obstacles palois fin décembre par une victoire. Un mois plus tard,

il s'est classé deuxième du Prix Camille Duboscq (L). Pour sa seule sortie du

meeting, Dos Santos a terminé proche deuxième de la Grande Course de Haies de

Pau (L). Victome du Seuil (Special Kaldoun) a décroché deux victoires sur le

steeple palois. Tiepollero (Anzillero) s'est classé troisième des Prix Gaston

Phoebus et Charles du Breil.

Isabelle Pacault décroche la troisième place, alors qu'elle

était sixième de ce même classement l'an dernier, grâce aux performances de

vingt-et-un partants, dont Winneyev, Ysawa, et Amirande.