Jemy baie décroche son passeport pour les sommets

Autres informations / 02.02.2015

Jemy baie décroche son passeport pour les sommets

Le Prix Max de Ginestet - 128e Grande Course de Haies de Pau (L) s’est conclu sur un jumelé de chevaux de Groupe. Jemy Baie (Crillon) a devancé le prometteur Dos Santos K (Smadoun) à l’issue d’une superbe lutte sur un terrain détrempé. Le pensionnaire de Michel Postic a réussi son test face à une opposition de grande qualité. Il devrait maintenant se diriger vers le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), la première étape qui mène au Grand SteepleChase de Paris (Gr1). Jemy Baie est parti dans la seconde moitié du peloton, avant de se rapprocher en progression. Au dernier passage en face, il a pris les devants et durci la course, ce qui a mis quelques adversaires dans le rouge. Et dans le tournant final, il avait encore nettement l’avantage. Seul Dos Santos semblait capable de revenir l’inquiéter, après avoir regagné du terrain complètement en dehors. Le cheval de la famille Papot était en effet le seul concurrent qui avait encore les ressources pour lutter pour la victoire. À l’entrée de la ligne droite, Jemy Baie est parti en dehors et Dos Santos a serré la corde. À moins de deux cents mètres du but, Jemy Baie s’est vu rejoindre par Dos Santos, qui l’a dépassé. Mais pour finir, le partenaire de Bertrand Lestrade a remis un coup de reins pour s’assurer la victoire dans les derniers mètres. Et maintenant le steeple d’Auteuil pour Jemy Baie ! Jemy Baie est un cheval que son entraîneur-propriétaire, Michel Postic, a "construit" pour qu’il arrive au plus haut niveau, comme il l’a fait avec Unmix (Al Namix) ou encore Jarrouse K (Great Pretender). C’est-à-dire qu’il a pris son temps avec lui, le laissant venir de lui-même. Aujourd’hui, il en récolte les fruits et ce n’est certainement pas fini pour Jemy Baie, lequel a encore une bonne marge de progression sur le steeple.

Une spécialité qu’il va retrouver à la rentrée d’Auteuil, comme l’a confié Michel Postic au micro d’Equidia : « C’est superbe ! Nous ne pouvions pas espérer mieux… C’est un cheval très courageux, qui est surprenant. Il fait aussi bien les haies que le steeple, toujours facilement. Il ira sur le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). » D ­ans ce premier Groupe sur le steeple d’Auteuil pour les chevaux d’âge, Jemy Baie passera un nouveau test. En effet, sur les gros obstacles, il a surtout fait ses preuves dans les gros handicaps. De plus, il affrontera un certain Vézelay K (Dom Alco), lauréat du Prix Georges Courtois (Gr2). Un premier grand titre sur les haies Cette Grande Course de Haies de Pau n’est que la troisième sortie de Jemy Baie sur les haies. Il a effectué ses débuts dans cette spécialité en étant arrêté à Saint-Brieuc. Ensuite, il n’a couru qu’en steeple, avant de revenir sur les "balais", le 2 janvier 2015, pour s’envoler dans un gros handicap, sortie qui lui a servi de tremplin pour cette Listed. Jemy Baie compte donc deux succès en trois courses sur les haies. « Jemy Baie a peu d’expérience en haies, a dit Bertrand Lestrade, son jockey. Il avait montré dans le Quinté qu’il a remporté au début du mois de janvier qu’il aimait le parcours. Aujourd’hui, il a prouvé son aptitude au terrain lourd. Plutôt que d’attendre Auteuil, comme il était bien, nous l’avons couru dans cette épreuve… » Dos Santos, malgré le terrain Sauteur de classe, Dos Santos comptait quelques bonnes performances à Auteuil. Sur le papier, il méritait d’être favori et non de partir à 19/1. D’autant que son entourage avait fait de cette course son objectif. Mais Dos Santos passait pour ne pas apprécier le terrain lourd. Cependant, il a montré, en finissant deuxième, qu’il pouvait passer au-dessus de cet élément pour faire l’arrivée.

Après avoir longuement attendu à l’arrière-garde, il n’a fait mouvement qu’à 1.000m du but, faisant illusion pour la victoire dans la ligne droite. Il n'a été battu qu’à la fin. Son manque d’expérience par rapport à un cheval endurci comme Jemy Baie a également joué. Mais il est sûr qu’il a le niveau pour briller dans les Groupes à l’avenir. Tenant du titre et toujours vu parmi les premiers, Monsamou (Bienamado) a accroché la troisième place, résistant à Saint Firmin (Saint des Saints).

Jemy Baie… comme son oncle ! Jemy Baie a l’hippodrome de Pau, sur lequel il est invaincu, dans les gènes. En effet, il est le neveu de Jemykos (Nikos), lui aussi vainqueur de la Grande Course de Haies de Pau, puis quatrième du Prix Juigné (Gr3), en 2005. Deuxième mère de Jemy Baie, Jemyca (Akarad) n’a couru qu’en plat, enlevant quatre de ses vingt sorties. Jemycienne (Mansonnien), la génitrice de Jemy Baie, n’a qu’une course à son compteur : une troisième place sur les haies de Saint-Brieuc. Jemy Baie est son seul produit à avoir vu un hippodrome

BERTRAND LESTRADE DE RETOUR SUR UN BON RYTHME Bertrand Lestrade, triple Cravache de bronze, a parfaitement monté Jemy Baie qu’il connaît par cœur. Après sa longue mise à pied, le jeune jockey est de retour sur des bases élevées. Ainsi, ce dimanche, il a gagné cette Grande Course de Haies et il a été tout proche de réussir le doublé dans le Grand Cross de Pau Reverdy (L) avec Touco (Bonbon Rose), fautif en fin de parcours.?