Le haras de mirande conserve la tête

Autres informations / 18.02.2015

Le haras de mirande conserve la tête

Deuxième de ce classement en 2013, le haras de Mirande

conserve la première place des éleveurs par les gains acquis en 2014.

Toutancarmont (Al Namix) a chuté dans un Grand Cross de Pau

(L) qui s'est couru dans des conditions particulièrement difficiles. Mais il a

remporté les Prix Hubert de Navailles et John Henry Wright avec la manière et

s'est classé deuxième du Prix Mortimer de Lassence, à une longueur et demie de

Touco (Bonbon Rose), qu'il a déjà battu. Amirande (Astarabad) s'est classé

deuxième du Prix Auguste de Castelbajac, mais il a chuté deux fois pendant le

meeting.

 

Winneyev (Goldneyev) est un exemple de régularité au

Pont-Long. Très facile vainqueur du Prix Charles DaguilhonPujol, il s'est

également imposé dans le Prix Jean Bernadotte. Il conclut son meeting par une

deuxième place dans le Prix Antoine de Palaminy (L). Ysawa (Califet) a gagné le

Prix Annie Hutton.

Absent du "top 10" l'an dernier, Guy Denuault

accède directement à la deuxième place avec seulement trois chevaux

 

Atilas d'Airy (Legolas) troisième du Prix Auguste de Castelbajac.

Top weight de l'épreuve, Alefou d'Airy (Anzillero) s'est imposé de treize

longueurs dans la Prix de l'Ousse, en terrain lourd.